Routes: le moins cher n’est pas la solution pour Bodha

Avec le soutien de
Le ministre Bodha lors d’un atelier à l’hôtel Voilà Bagatelle, ce jeudi 12 avril.

Le ministre Bodha lors d’un atelier à l’hôtel Voilà Bagatelle, ce jeudi 12 avril.

Apprendre de nos erreurs et ne pas les répéter dans le futur. C’est dans cet esprit que le ministre Nando Bodha a procédé au lancement d’un atelier de travail sur les infrastructures routières. Il réunit différentes compagnies internationales, à l’hôtel Voilà Bagatelle, ce jeudi 12 avril. Selon le ministre, «le système du lowest bidder n’est pas la solution» pour le pays car il ne garantit pas que les compagnies sélectionnées soient à la hauteur des projets pour lesquels elles sont choisies.

Il a cité en exemple la Ring Road. «Que s’est-il passé avec ce projet ? Nous avons choisi le lowest bidder et il n’a pas pu maîtriser le terrain.» D’où l’importance de cet atelier. «En réunissant les différentes compagnies spécialisées dans les infrastructures routières à Maurice, cela va promouvoir l’échange d’informations. Il permettra aussi aux différents partenaires de ce secteur de présenter des solutions pratiques qui pourront être appliquées sur le terrain», explique le ministre.

Ce faisant, il souhaite que Maurice devienne un laboratoire dans le domaine des infrastructures routières. «Ainsi nous pourrons exporter nos talents et travailler avec d’autres pays d’Afrique.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires