Évasion fiscale: Maurice sollicitée pour retracer les avoirs d’un homme d’affaires indien

Avec le soutien de
Le bureau des impôts indien a pu établir que la compagnie du suspect utilisait des firmes étrangères pour diriger des capitaux vers des compagnies implantées en Inde. © AFP

Le bureau des impôts indien a pu établir que la compagnie du suspect utilisait des firmes étrangères pour diriger des capitaux vers des compagnies implantées en Inde. © AFP

Cet homme d’affaires indien possède-t-il des avoirs à Maurice ? C’est la question que se pose le département des impôts de la Grande péninsule. Cette instance a contacté les autorités mauriciennes afin d’avoir plus d’informations sur un bijoutier indien, soupçonné d’évasion fiscale. Il risque une peine d’emprisonnement de pas moins de sept ans pour ne pas avoir déclaré ses avoirs. L’aide d’autres pays, en particulier Jersey, les Bahamas, Chypre ou encore Singapour, a également été sollicitée.

Les autorités indiennes reprochent à l’homme d’affaires ainsi qu’à son oncle d’avoir perpétué une fraude d’environ Rs 70 milliards auprès d’une banque indienne. Les deux complices auraient déjà quitté l’Inde.

Le ministre des Affaires étrangères de l’Inde, VK Singh, a déclaré au Parlement indien, la semaine dernière, qu’un mandat d’arrêt international a été émis à l’encontre de l’homme d’affaires. Le bureau des impôts indien a pu établir que la compagnie du suspect utilisait des firmes étrangères pour diriger des capitaux vers des compagnies implantées en Inde. Cette instance est d’avis que des prêts ont été contractés dans d’autres pays pour alimenter un Trust Fund appelé Monte-Cristo, à Jersey. Sa maison-mère Monte Cristo Ventures Ltd avait été incorporée aux Bahamas.

Avant d’introduire une loi anti-blanchiment d’argent, le gouvernement indien avait invité les hommes d’affaires en général à déclarer leurs avoirs afin de faire face aux exigences du département des impôts de la Grande péninsule.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires