PTr: nouveau conflit entre Dulull et Mohamed

Avec le soutien de
Dans l’entourage de Shakeel Mohamed, on laisse entendre qu’Asraf Dulull veut lui prendre son ticket à la circonscription n°3.

Dans l’entourage de Shakeel Mohamed, on laisse entendre qu’Asraf Dulull veut lui prendre son ticket à la circonscription n°3.

Deux membres du Parti travailliste (PTr) de la circonscription n°3, Port-Louis Maritime–Port-Louis Est, ne  s’entendent plus. Le député Shakeel Mohamed et l’ancien ministre Asraf Dulull ne sont plus sur la même longueur d’onde depuis quelque temps. 

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase : une fête, organisée ce mercredi 11 avril, pour marquer le 50e anniversaire de l’indépendance. Fête organisée par des activistes du PTr, mais à laquelle n’a pas été convié Shakeel Mohamed, qui est pourtant le député de la circonscription. Sur le carton d’invitation, l’on retrouve les noms des organisateurs, ainsi que ceux d’Asraf Dulull et de deux autres membres du PTr. 

Sollicité pour une déclaration, Asraf Dulull affirme que c’est le comité organisateur, composé d’activistes rouges, qui a choisi les noms à inscrire sur le carton d’invitation. «Je ne pense pas qu’il y ait un conflit entre nous. C’est normal que le PTr organise une activité pour manquer la fête de l’Indépendance. Ce sont les activistes qui ont choisi les invités», dit-il. 

Shakeel Mohamed n’a pas voulu faire de commentaire. En revanche, ses collaborateurs reprochent à Asraf Dulull de tout faire pour l’évincer de la circonscription. «Il avait pris ses distances du PTr depuis 2010, maintenant il veut prendre le ticket de Shakeel Mohamed», laisse-t-on entendre. 

Le conflit entre les deux hommes date de 2016. Le leader du PTr, Navin Ramgoolam, avait même dû intervenir pour les ramener à la raison.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires