Dans l’univers de Laury: la mode avec des courbes

Avec le soutien de

La mode c’est son dada. Poussée par son envie de se vêtir comme elle l’entend, Laury Lagaillarde a commencé à créer ses propres vêtements. Aujourd’hui, cette enseignante souhaite également donner cette chance aux autres femmes «rondes», comme elle.

Tout a commencé en 2016. Avec un petit «budget» en main et des vêtements pour sa taille «difficiles à trouver», Laury Lagaillarde, 26 ans, s’est laissé inspirer par la couture et le monde de la mode. Fervente adepte du réseau social Pinterest, elle s’est alors mise à faire des recherches et a commencé à coudre…

«Je suis, comme on le dit, ronde et je l’assume entièrement. Les vêtements à ma taille sont difficiles à trouver, je me suis dite pourquoi pas.» Et elle a eu raison. Déjà passionnée de couture, Laury Lagaillarde explique qu’après ses recherches et les différents tutoriels qu’elle a regardés, elle a créé son premier «combi-short». Vouant également une passion pour le domaine du recyclage, la jeune femme a pour devise : «Rien n’est jamais vieux pour la poubelle.» Et poursuit : «J’adore procéder au recyclage des vêtements. Les jeans serrés peuvent se transformer en jupe, par exemple.»

Des idées, elle en a plein la tête… L’envie de créer ne manque pas non plus. D’ailleurs, en parlant de création, Laury explique qu’elle veut très prochainement lancer sa propre marque DKurvz, qui, disons-le, est déjà «in process».

Ce qui l’inspire ? «La vie», répond la jeune femme, épanouie. Des cordes à son arc, il n’en manque pas. Outre sa passion pour la couture, c’est dans une salle de classe qu’elle passe ses journées en tant qu’enseignante. Mariée, elle dit pouvoir compter sur le soutien de son mari à «200 %». Eh oui, quand même…

Hormis les vêtements en tous genres, elle fabrique des sacs et des pochettes, «all hand made», dit-elle. Son but : «faire plaisir aux femmes rondes» comme elle. Un bonheur qui correspond à toutes les bourses.

Ce qui, à la base, était pour Laury le plaisir «de se vêtir» comme elle l’entend, est aujourd’hui devenu une passion et «un plaisir de faire plaisir».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires