Success story: Khusboo Bolaky, gérante de station-service à 20 ans

Avec le soutien de
À 20 ans, Khusboo Bolaky a repris les rênes de la station-service Total Tropical avec succès.

À 20 ans, Khusboo Bolaky a repris les rênes de la station-service Total Tropical avec succès. 

Le business, elle l’a «dans le sang». Enfant, Khusboo Bolaky savait déjà qu’elle se lancerait dans les affaires, marchant ainsi dans les pas de ses proches, tous des businessmen. Et depuis un an, la jeune femme de 20 ans est à la tête de la station-service Total Tropical, au cœur de Rose-Belle. 

Cette aventure qu’elle vit à fond, elle s’y est lancée tête baissée il y a un an. «Je venais de finir mon Higher School Certificate au Gaëtan Raynal SSS et je voulais absolument lancer mon propre business», raconte la jeune femme coquette, tout sourire. Il faut dire que Khusboo Bolaky n’entrevoyait pas d’autre voie que les affaires. «Nous avons deux bijouteries et d’autres affaires.» 

Au début, Khusboo Bolaky pensait se lancer dans le domaine des agences de voyages. Raison pour laquelle elle a pris des cours de IATA. Une formation qu’elle ne complétera toutefois pas, s’arrêtant au niveau 1. Et pour cause, une opportunité inattendue se présente à elle… «On m’a proposé de prendre la direction de la station-service Total Tropical, à Rose-Belle. J’ai accepté tout de suite, car pour moi, c’était une occasion à ne pas rater.» 

Le défi est de taille. Elle n’avait, à l’époque, que 19 ans, venait de quitter le collège et n’avait presque pas d’expérience du travail. Sauf qu’elle s’y connaissait en business et savait comment gérer clients et entreprises. C’est ce qui a fait toute la différence. 

«Cette station-service allait fermer et il fallait la faire revivre», confie la jeune femme. «Nous avons donc décidé d’en faire une station-service pas comme les autres et surtout pas monotone. Par exemple nous célébrons toutes les fêtes ici. Et ces jours-là, nous avons des distributions de gâteaux, des jeux», souligne Khusboo Bolaky, fière d’avoir pu rendre les lieux plus vivants. 

L’autre défi était aussi de se lancer dans un domaine où tout lui était inconnu. «J’ai dû tout apprendre. Total m’a offert une formation qui m’a permis d’apprivoiser le métier, du rôle du pompiste à la gestion. J’ai appris comment utiliser les machines, faire le plein, gérer le stock, monter dans les camions-citernes», lance fièrement Khusboo Bolaky. 

La jeune femme, qui est très à cheval sur les normes à respecter, se dit reconnaissante du soutien qui lui a offert Total pour qu’elle puisse percer en tant que femme. «On m’a beaucoup encouragée et avec cette formation, je peux travailler comme il faut.» 

Elle reconnaît néanmoins que sa jeunesse a pu faire douter certains au début. «Je sentais, dans le regard de certaines personnes, qu’on pensait que j’étais trop jeune pour être gérante.» C’était aussi un monde d’hommes où elle a dû s’imposer. «C’est vrai qu’on croise plus d’hommes dans une station-service, mais j’ai eu l’avantage d’être un visage que tout le monde connaît à Rose-Belle à cause de la famille», sourit la gérante de Total Tropical. 

La jeune femme s’est aussi entourée d’une équipe où il y a tout autant d’hommes que de femmes. «Nous avons ici deux femmes pompistes, elles assurent le shift du jour. Deux autres pompistes hommes travaillent le soir.» 

Khusboo Bolaky explique que c’est avec le soutien de toute sa famille qu’elle a pu arriver là où elle en est. D’ailleurs son père et son frère continuent à lui donner un petit coup de main, à chaque fois que le besoin se fait sentir, car gérer une station-service demande beaucoup d’efforts. Il faut, par exemple, déjà être à son poste dès 5h 45 du matin. «Ils m’encouragent et quelques fois sont là avec moi. Je les remercie aussi.» 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires