Aurore Perraud: «Le MMM se rabaisse pour faire plaisir au MSM»

Avec le soutien de
La députée du PMSD a été très critique envers Paul Bérenger et son parti ce samedi 7 avril.

La députée du PMSD a été très critique envers Paul Bérenger et son parti ce samedi 7 avril.

Le torchon brûle entre les membres de l’opposition. Lors d’une conférence de presse ce samedi 7 avril, la députée du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), Aurore Perraud a vivement critiqué le Mouvement militant mauricien (MMM). «MMM pé poz bann kestion bien siblé lor bann dimounn dan politik. Li p koz kont loposition. Sémenn apré sémenn li pé koz kont PMSD, zot pé dénigré nou. MMM pé rabes li pou fer plézir MSM», a déclaré la députée bleue. Et d’ajouter que «tout cela dans une logique pré-électorale».

Aurore Perraud est également revenue sur la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition axée sur la brutalité policière. Selon elle, le ministre mentor, sir Anerood Jugnauth a eu beaucoup de difficulté à répondre aux questions de Xavier-Luc Duval, notamment sur l’affaire Eddysen Patchee. «Leader PMSD inn trouvé ki éna mankman dan Moris. Éna zis kaméra dan station lapolis, dan CCID péna. Bann polisié péna ékipman ki bisin», a soutenu la députée.

Autre sujet traité lors de cette rencontre: l’affaire MedPoint. «Nou trouvé ki acting pa inn déposé dévan lakour. Éna présion de Maya Hanoomanjee pou favoriz sa zafer-la. Bisin ouver enn lanker parski ka la pa ankor rayé par DPP sa», a fait ressortir Aurore Perraud.

L’Independent Commission against Corruption (ICAC) en a, lui aussi, pris pour son grade lors de cette rencontre. Le PMSD n’en démord pas. L’institution n’agit pas en toute indépendance. «Gouvernman pé défann l’ICAC bec et ongles. C’est juste un show, il y a beaucoup de bruit pour rien

L’affaire d’attouchements allégués impliquant l’ancien chef de mission aux Jeux du Commonwealth, Kaysee Teeroovengadum a également été soulevée par Aurore Perraud. «Au niveau du PMSD, on salue le courage de Jessika Rosun. Li’nn éna kouraz dénons sa ka agrésion la. Le comité olympique mauricien ek minister spor pé tret sa zafer la avek legerté», a-t-elle déclaré. De poursuivre que «li pa imposib ki éna agrésion sexuel dan milieu sportif morisien». Elle a lancé un appel aux autres victimes, s’il y en a, de venir de l’avant et de dénoncer leur bourreau.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires