Casinos de Maurice: une vague de changements et d’innovations en vue

Avec le soutien de
Les syndicalistes de la «Casino Employees Union» ont manifesté devant l’Hôtel du gouvernement, ce mercredi 4 avril. [© Hansa Nancoo]

Les syndicalistes de la «Casino Employees Union» ont manifesté devant l’Hôtel du gouvernement, ce mercredi 4 avril. [© Hansa Nancoo]

Le nouveau directeur général de la State Investment Corporation (SIC), Manickchand (Prem) Beejan, est pour la restructuration des quatre Casinos de Maurice. Depuis sa prise de fonction, lundi, il a commencé à s’enquérir des titres et professions de chaque employé. «Je veux savoir s’il y a un surplus de personnel et aussi découvrir où se situent les manquements de tout un chacun.»

Prem Beejan rencontrera les managers des différents casinos demain, vendredi 6 avril. Il en profitera pour annoncer une série de changements et de nouveautés, visant à rendre les casinos du groupe plus compétitifs. Toutefois, le directeur rassure le personnel, sur le fait qu’aucun employé ne sera licencié.

«Je veux faire passer un signal fort. Ceux qui ne maîtrisent pas leur travail auront la chance d’avoir un guide. On leur donnera une chance et même une deuxième chance. Par contre, à la troisième faute, il sera préférable qu’ils aillent chercher ailleurs», dit-il.

Vie privée des clients

Autre nouvelle directive du directeur : la vie privée des clients devra être respectée. «J’ai constaté à plusieurs reprises que des informations confidentielles sur nos clients ont filtré dans les médias. Si l’on découvre qui en sont les auteurs, ces derniers passeront devant un comité disciplinaire et les sanctions s’en suivront. La confidentialité autour du client est très importante.»

En ce qui concerne les qualifications et les aptitudes du personnel, le nouveau directeur ajoute que ceux qui sont les plus compétents graviront les échelons au plus vite. «Il ne faut pas trouver étrange de voir que les plus jeunes, s’ils sont motivés, dépassent ceux qui sont au sein de la compagnie depuis plusieurs années.» Prem Beejan compte aussi faire un relooking des casinos. «On a l’impression qu’ils sont à l’abandon. Je pense aussi qu’il est grand temps d’investir dans de nouveaux équipements. Cela pourrait attirer les clients vers les casinos. Surtout que lors des trois dernières années, nous roulons sur un déficit.»

L’ICAC saisie d’une affaire par un caissier

Un caissier du casino de Curepipe compte informer l’Independent Commission against Corruption (ICAC), et aussi l’Equal Opportunities Commission, de la nomination de deux employés au poste d’«Internal Auditor». Ces deux personnes ont été mutées dans un nouveau département et ont aussi obtenu le titre de «senior». Chose que conteste le caissier car, affirme-t-il, une personne ne peut être nommée «senior» le jour même de son intégration dans un nouveau département.

Le syndicat poursuit la manifestation

Les employés des Casinos de Maurice, de même que les membres du syndicat, devaient continuer leur manifestation devant le Parlement, ce jeudi 5 avril. Et demain, vendredi 6 avril, ils comptent aussi aller devant les locaux de la SIC, à Port-Louis.
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires