Tentative de meurtre: le véhicule utilisé pour l’agression de Perle saisi

Avec le soutien de
Des traces de sang ont été décelées sur les sièges arrière de la voiture.

Des traces de sang ont été décelées sur les sièges arrière de la voiture.

Les éléments s’accumulent dans le cas de l’agression sanglante de Khelen Perle. Les limiers de la Criminal Investigation Division de Souillac, menés par l’inspecteur Putchay, sous la supervision du surintendant de police Pèdre, ont mis la main, le lundi 2 avril, sur un véhicule soupçonné d’avoir été utilisé dans cette affaire. Des traces de sang ont été décelées par la police scientifique, grâce au test Bluestar, sur les sièges arrière de la Mitsubishi Lancer rouge saisie à Surinam.

Le 20 février, une dizaine d’individus, soupçonnés de faire partie d’un gang qui sévit dans le Sud, avaient débarqué chez Khelen Perle, à Riambel. Le maçon avait été agressé à coups de sabre. Il avait expliqué à la police que c’était une histoire de vengeance.

Dans le cadre de cette affaire, Rajeenshduth Teeluck, 24 ans de Surinam ; Tishale Ram, 29 ans, de Chemin-Grenier ; Vikash Oochit, un maçon de 34 ans, de Surinam, et Doshal Behari, 24 ans, un éboueur résidant aussi à Surinam, ont été placés en détention. Arrêtés sous une charge provisoire de tentative de meurtre, ils nient cependant les faits qui leur sont reprochés.

Rajeenshduth Teeluck, qui était passé aux aveux dans un premier temps, est revenu sur sa version des faits, se disant victime de brutalités policières.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires