Affaire Sobrinho: le Chairman de Royal Park interrogé par l’ICAC pendant presque quatre heures

Avec le soutien de
C’est vers 18 h 45 que Sydney Bathfield a quitté les locaux de l’ICAC, à Ébène.

C’est vers 18 h 45 que Sydney Bathfield a quitté les locaux de l’ICAC, à Ébène.

C’est peu avant 18 h 50 que le Chairman de Royal Park, Sydney Bathfield a poussé la porte de sortie du siège de l’ICAC à Ébène. Il s’y trouvait depuis 15 heures, dans le cadre de l’enquête ouverte sur l’affaire Álvaro Sobrinho.

Lors de cet interrogatoire long de presque quatre heures, Sydney Bathfield devait, entre autres, être interrogé sur les «high class villas» que l’homme d’affaires angolais a acquises à Royal Park, Balaclava. Un investissement qui lui aurait coûté la bagatelle de Rs 1,6 milliard, selon le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.

Alors que le Chairman de Royal Park était cuisiné par les enquêteurs de la commission anticorruption, d’autres limiers étaient, eux, de sortie. Ils ont notamment fait une descente au Board of Investment, aux concessionnaires Leal, Axess et ABC Motors et au Château du Réduit. D’ailleurs, c’est après 18 heures que les officiers, partis à la State House récupérer des documents ayant trait à l’affaire Álvaro Sobrinho, sont rentrés au siège de l’ICAC.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires