PNQ sur la police: «Les brebis galeuses seront réprimandées», prévient Anerood Jugnauth 

Avec le soutien de
541 plaintes pour brutalité policière ont été envoyées à la National Human Rights Commission depuis le 1er janvier 2015.

541 plaintes pour brutalité policière ont été envoyées à la National Human Rights Commission depuis le 1er janvier 2015.

«Tout policier trouvé et prouvé, après enquête, comme étant une brebis galeuse sera réprimandé de manière exemplaire et conformément à la loi du pays, afin de donner un avertissement très sérieux à ceux qui pourraient être tentés de les imiter.» C’est ce qu’a déclaré sir Anerood Jugnauth suivant la Private Notice Question (PNQ) sur les cas de brutalités policières.

Le ministre mentor a ainsi indiqué que 541 plaintes pour brutalité policière ont été envoyées à la National Human Rights Commission depuis le 1er janvier 2015. Et suivant ces plaintes, cinq policiers ont été arrêtés dans un seul cas : celui concernant le décès d’Iqbal Toofany, en 2015.

Par ailleurs, concernant l’Independent Police Complaints Commission, le ministre mentor a rappelé qu’un projet de loi a été adopté à l’Assemblée nationale le 19 juillet 2016 et approuvé par le président de la République le 22 juillet 2016. «Des dispositions ont déjà été prises pour que la loi concernant cette commission soit proclamée le 9 avril 2018. Après la prestation de serment du président et des membres, la Commission deviendra pleinement opérationnelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires