Nathalie Mackjoo: une femme parmi des hommes

Avec le soutien de

Elle est la première femme «Merchant Sale Representative», dans le secteur bancaire à Maurice. Un travail pour lequel elle s’est découvert une véritable passion... en l’exerçant. Pourtant, à la base, Nathalie Mackjoo se voyait plûtot dans le domaine de l’hôtellerie. Rencontre.

A 28 ans, elle a parcouru un petit bout de chemin dont elle peut être fière. Si durant ses années au secondaire, Nathalie Mackjoo caressait l’idée d’intégrer la direction d’un groupe hôtelier, elle finit par changer complètement d’univers et de projet à la fin de ses études. Mais, dit-elle, «le hasard n’existe pas». En effet, aujourd’hui, elle est la première femme à occuper le poste de Merchant Sale Representative (MSR) dans le secteur bancaire, à Maurice.

Tout a commencé à la fin de son cycle d’études secondaires. Celle qui a, depuis ses 15 ans, cumulé des petits boulots pour apprendre à se responsabiliser décide d’entreprendre des études en management à l’École hôtelière Sir Gaëtan Duval, à Ébène. Après ses études, elle enchaîne toujours avec des petits boulots. Voyant que l’hôtellerie n’est pas ce qui lui convient, elle décide alors, après l’obtention de son diplôme, de changer de filière et de se reconvertir dans le secteur bancaire. En 2014, elle intègre alors l’équipe d’une banque de renom à Maurice, en tant que MSR.

Bien que le début ait été difficile, concède-t-elle, elle ne s’est pas pour autant laissé démotiver. Selon elle, ses collègues, tous masculins, redoutaient un peu le fait qu’elle soit une femme, la première, à faire ce métier et à intégrer leur équipe. «Ils ne me faisaient pas confiance, mais ils ont vite changé d’attitude en voyant mes résultats et ma façon d’être», se souvient Nathalie. Être une femme dans un univers d’hommes, vous dites ? «Il suffit de faire vos preuves, de respecter tout un chacun et on vous respectera.»

«Au début, je me disais que c’était un bon travail mais sans plus», raconte la jeune femme, pétillante d’énergie. Mais la seule fille de l’équipe se découvre peu à peu une passion pour le domaine du marketing relationnel et technique. L’aspect relationnel et marketing de son métier, explique- t-elle, consiste à gérer les clients et les accompagner. Parmi ses tâches figurent la signature des contrats et défier la concurrence, entre autres. Côté technique, c’est une autre paire de manches, il s’agit de procéder aux installations et au câblage des appareils pour des grandes surfaces.

Outre sa passion pour les câbles, Nathalie est également une passionnée de sport, de mannequinat et de la nature. Selon la jeune femme, rien n’est impossible si on s’en donne les moyens.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires