Santé: les Medical Laboratory Technologists déplorent leurs conditions de travail

Avec le soutien de
Les membres de la Medical Laboratory Technologists Association, lors d’une conférence de presse à Port-Louis, ce lundi 2 avril.

Les membres de la Medical Laboratory Technologists Association, lors d’une conférence de presse à Port-Louis, ce lundi 2 avril.

Manque de personnel, anomalie dans le paiement pour les heures supplémentaires ou encore le risque d’un déséquilibre entre la vie professionnelle et familiale. Tant de doléances ont été évoquées par la Medical Laboratory Technologists Association (MLTA), lors d’une conférence de presse à Port-Louis, le lundi 2 avril.

Selon le dernier rapport du Pay Research Bureau (PRB), en 2016, c’est un taux horaire qui devait être appliqué pour toute heure supplémentaire effectuée par les Medical Laboratory Technologists. Soit, 33 heures et 45 minutes pour des employés qui ne sont pas sur «shift», et 40 heures pour ceux qui travaillent sur un système de «shift».

«Or, le PRB reconnaît qu’il n’y a pas de système de shift pour cette catégorie car, de 1998 à ce jour, dans son rapport, celui-ci stipule qu’il attend ‘the implementation of a proper shift system’. Pourtant, les employés du ministère de la Santé touchent une rémunération calquée sur 40 heures pour toute heure supplémentaire», déplore Narendranath Gopee, président de la Federation of Civil Service and Other Unions, auprès de laquelle est affiliée la MLTA.

Par ailleurs, les Medical Laboratory Technologists craignent également que leur vie familiale soit affectée avec l’introduction d’un nouveau roster. En effet, le ministère de la Santé a émis une circulaire stipulant que les couples mariés auront différents rosters à partir du 1er mai. «Cela risque d’affecter la garde des enfants», déclare Meethun Gunputh, président de l’association.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires