Accident à Balaclava: la deuxième victime identifiée

Avec le soutien de
Selon un enquêteur, il est probable que la Nissan Cefiro de Ruben Arnasala a dérapé avant de heurter le mur, samedi.

Selon un enquêteur, il est probable que la Nissan Cefiro de Ruben Arnasala a dérapé avant de heurter le mur, samedi.

Il allait se marier bientôt

Rudy Charles Azie (à g.), 29 ans, était assis à côté du chauffeur. Ruben Arnasala l’aurait récupéré à son domicile, à Terre-Rouge, aux alentours de 19 heures. Selon Jean Azie, 58 ans, le père de la victime, son fils avait l’habitude de sortir en compagnie de ses copains. «Zot kamarad, zot abitié sorti dan enn group. Mé mo pa tro konn zot non.» Vendredi, il a passé la journée en compagnie de Rudy, tous deux s’attelant à rénover leur maison. «Il a pris quelques bières avant de sortir

Vers 22 heures, l’inquiétude s’installe lorsqu’il constate que son fils n’est toujours pas rentré. Son épouse et lui ne parviennent pas à fermer l’œil. C’est vers 10 heures, le samedi 31 mars, qu’un ami de la famille leur a annoncé la mauvaise nouvelle. «Linn vinn dir nou al stasion, kapav Rudy in fer aksidan», souligne ce père de deux enfants. L’émotion et le choc ont été terribles lorsqu’il a dû identifier le corps de son fils… Une douleur indescriptible, qu’aucun mot ne peut retranscrire. Le cadavre de Rudy avait déjà été transféré à la morgue de l’hôpital SSRN…

Le jeune homme, plombier de profession, avait l’intention d’épouser l’élue de son cœur prochainement. Cette dernière, une habitante de Terre-Rouge est dévastée par cette perte. Submergée par l’émotion, elle ne parvient pas à parler. Et ignore où le groupe s’est rendu avant l’accident.

La police a établi l’identité de la victime mystère

Ni les proches de ceux qui étaient dans la voiture ni les policiers ne parvenaient à mettre un nom sur ce corps qui a été transporté à la morgue de l’hôpital SSRN, samedi 31 mars. Cette fille, qui portait un anneau au nez, était assise sur le siège arrière, à gauche du véhicule. Elle n’avait aucune pièce d’identité sur elle. À hier soir, plusieurs noms circulaient, alors que plusieurs pistes avaient été écartées. Selon nos informations, il s’agit de Kimberley Agathe, 16 ans. Elle est une habitante de Pailles.

Reconstitution des faits

Ruben Arnasala, le conducteur de la Nissan Cefiro – réduite en un amas de tôle après l’accident – a perdu le contrôle de la voiture sur la route de Balaclava menant à Arsenal, peu après 2 heures du matin, hier. Il s’apprêtait à déposer ses amis chez eux lorsque le drame s’est produit. A bord du véhicule, se trouvaient cinq personnes. Deux d’entre elles ont trouvé la mort… Deux autres se trouvent dans un état critique, dont Ruben Arnasala lui-même. Les jeunes gens sont admis aux soins intensifs, à l’hôpital SSRN, à Pamplemousses. Tandis que Anaïs Anna Maria Zuel, 17 ans, a été placée sous observation. À hier après-midi, la police attendait son réveil pour l’interroger.

C’est la police de Terre-Rouge qui a été alertée par le vigile d’une propriété sise à proximité du lieu de l’accident. Aucune trace de freinage n’est visible sur la route. La thèse la plus probable, selon les policiers, c’est que le conducteur a dérapé en effectuant une fausse manœuvre. Ruben Arnasala roulait à vive allure. «Aksidan in kapav arrivé alor ki sofer ti pé rod redress so masinn, linn perdi kontrol, linn rant dan bwison, ek loto inn dérapé in al tap kont miray…», fait valoir un enquêteur.

Les cinq jeunes revenaient, en fait, d’une soirée où ils avaient consommé des boissons alcoolisées. Des bouteilles ont été retrouvées dans la voiture. Les passagers qui étaient assis du côté gauche n’ont pas survécu. Une fois sur place, le personnel du SAMU n’a pu que constater leur décès.

L’incompréhension

Frederick Anamacatoo (à g.), âgé d’une vingtaine d’années, se trouvait sous la varangue d’une boutique lorsque son ami, Rudy Charles Azie, lui a demandé de l’accompagner. Les deux ont grandi ensemble et étaient très proches. Frederick, qui travaille comme maçon chez General Construction, est admis aux soins intensifs, à l’hôpital SSRN. Il a été placé sous respiration artificielle.

C’est hier matin que les Anamacatoo ont appris la nouvelle. «Mo pa memkonékilerlinn sorti, kot linnalé. Ennkamarad ki dirmwa mo garsoninnrant dan enn loto. Gramatin (NdlR, samedi), ki monnappran, ki loto-la finn fer aksidan. So letakritik», confie son père, Raymond (à dr.), désemparé. Avec son épouse, Marie-Claire et ses deux fils, il prie pour que la mort épargne Frederick.

Ce retraité explique qu’il a, à maintes reprises, tenté de raisonner son fils afin qu’il évite les virées nocturnes. «Sak kou mo dir li kifer to sorti aswar apré landemin li bizin rant travay boner. Li pa ekout mwa», déplore Raymond Anamacatoo, anéanti. Il affirme ne pas connaître tous les occupants de la voiture accidentée.

Ruben venait d’acheter la voiture

Chez les Arnasala à Route Nicolay, Sainte-Croix, l’atmosphère était lourde samedi matin. C’est Seeven Darjoo, le père de Ruben, qui l’a identifié. L’état de santé du jeune homme de 25 ans, lui aussi admis aux soins intensifs, inspire de vives inquiétudes. Les policiers ont prélevé un peu de son sang pour déterminer son taux d’alcoolémie. Ruben venait, en fait, de faire l’acquisition de la Nissan Cefiro. La voiture est toujours enregistrée au nom d’un habitant de Flic-en-Flac.

L’adolescente…

Anaïs Anna Maria Zuel est la seule qui pourra aider la police à élucider les circonstances de cet accident tragique. Cette jeune fille de 17 ans, une habitante de Cité-Vallejee, a été placée sous observation à l’hôpital SSRN. Elle est blessée à l’épaule et les enquêteurs attendent qu’elle reprenne ses esprits pour l’interroger. À l’arrivée des policiers, sur le lieu de l’accident, elle n’a pu que balbutier son nom.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires