Panne de l’appareil de radiothérapie: Husnoo s’en prend à la presse et à l’ancien gouvernement

Avec le soutien de
Anwar Husnoo n’a pas digéré les articles de presse suivant le rapport de l’audit.

Anwar Husnoo n’a pas digéré les articles de presse suivant le rapport de l’audit.

La pilule passe mal pour Anwar Husnoo. Le ministre a été très critique envers la presse suivant la publication du rapport de l’audit qui a accablé la Santé. C’était hier, jeudi 29 mars, lors de la pose de la première pierre de l’Area Health Center à petite Rivière-Noire.

«Bane lagazet pa koné ki gagné ar la santé. Ine koze lor canser et pé dir ki lapareil ine kasé. So lifetime sé 10 ans et zordi kan lapareil casé zot blame sa gouvernma-la ?», a déploré Anwar Husnoo. Il a, dans la foulé, blâmé l’ancien régime. «Ki tone fer pendan sa 10 ans la ?»

Deux nouveaux appareils à l'hôpital cancérologique

Le ministre de la Santé a soutenu qu’un nouvel appareil de radiothérapie, pour ceux qui suivent le traitement contre le cancer, dans le nouvel l’hôpital de Flacq coûtera la somme de Rs 150 M alors que l'hôpital cancérologique (Ndlr ancien MedPoint) sera doté de deux nouveaux appareils. «Le nouvel hôpital de Flacq coûtera Rs 4 milliards. Il y aura encore plus de lits pour accueillir un maximum de patients. Nous souhaitons aussi mettre un pied un store pour le stockage des médicaments. Le gouvernement construit aussi un nouvel hôpital à Moka.»

Le Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo, et le ministre du Tourisme, Anil Gayan, s'en sont également pris à la presse lors de leurs discours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires