Stations de traitement d’eau: après une question au Parlement, Collendavelloo s’en prend à Jahangeer

Avec le soutien de
 Bashir Jahangeer a voulu obtenir des éclaircissements d’Ivan Collendavelloo quant à la sélection de l’opérateur des stations de traitement d’eau.

Bashir Jahangeer a voulu obtenir des éclaircissements d’Ivan Collendavelloo quant à la sélection de l’opérateur des stations de traitement d’eau.

Le Deputy Prime Minister (DPM) et ministre de l’Énergie et des Services publics n’a visiblement pas apprécié la question de Bashir Jahangeer sur la firme retenue pour opérer les stations de traitement mobiles. C’était lors de la reprise parlementaire, le mardi 27 mars. Si bien que ce mercredi 28 mars, lors d’une cérémonie officielle, Ivan Collendavelloo a choisi de revenir sur ce différend.

Lors de son discours lors du lancement officiel des travaux de la Central Water Authority (CWA) à Rose-Hill, le n° 2 du gouvernement a renchéri : «Mardi au Parlement, une question a été posée sur les stations de traitement d’eau et les raisons derrière l’octroi d’un contrat à un opérateur en particulier, plutôt qu’à un autre». D’ajouter, dans la foulée, qu’il a «sorti le jugement du tribunal qui démontre que les machines de l’opérateur non sélectionné ne produiraient pas d’eau propre».

Bashir Jahangeer a voulu obtenir des éclaircissements quant à la sélection de l’opérateur des stations de traitement d’eau. La question au Parlement portait sur des critères de sélection figurant dans l’appel d’offres. Ils n’auraient pas été respectés. Contacté après le discours d’Ivan Collendavelloo, Bashir Jahangeer a répondu que le ministre devrait «commencer par prendre en compte le récent rapport de l’Audit».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires