Technologie et environnement : le gaspillage des ressources financières déploré

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) L’argent des contribuables a servi à financer des projets qui sont finalement tombés à l’eau.

(Photo d’illustration) L’argent des contribuables a servi à financer des projets qui sont finalement tombés à l’eau.

Rs 1 M pour un projet d’Eco Village qui ne voit pas le jour

Un gaspillage du ministère de l’Environnement qui est dénoncé dans le rapport du Public Accounts Committee (PAC). En novembre 2011, le ministère lance un projet de village Eco au coût de Rs 28,5 millions. Une somme de Rs 1,08 million est payée à un consultant et quelque temps après, le projet tombe à l’eau car le ministère réalise qu’il n’a pas les ressources nécessaires.  Les Rs 1 millions n’ont pas été récupérées.

Technologie: aucun contrôle sur une somme de Rs 1,4 milliards

Selon l’Accountant General, une somme de Rs 1,4 milliards a été investie pour informatiser les services gouvernementaux en 2013. Mais jusqu’ici, il n’y aucun mécanisme approprié pour vérifier si cette somme a été utilisée à bon escient, note le PAC. Le comité poursuit que chaque ministère a son département informatique  et aucun d’entre eux n’est redevable envers le ministère de la Technologie.

Le PAC émet aussi des critiques contre la décision du ministère des Finances qui avait signé un contrat dont le montant s’élève à Rs 250 millions avec Microsoft en 2008 pour l’acquisition de 7 000 équipements informatique. Mais au final, ils n’étaient pas compatibles  et «user friendly».

Publicité
Publicité

Le rapport du Public Accounts Committee, présidé par la députée PMSD Aurore Perraud, a été rendu public ce mardi 27 mars. Education, Services publics, Sécurité sociale… Voici un condensé des anomalies détectées au sein de divers ministères.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires