Conditions de travail: les employés du FAREI menacent de descendre dans la rue

Avec le soutien de
Les employés du Food and Agricultural Research and Extension Institute ont tenu une conférence de presse, ce lundi 26 mars. (© Doreck Clair)

Les employés du Food and Agricultural Research and Extension Institute ont tenu une conférence de presse, ce lundi 26 mars. (© Doreck Clair)

Toilettes en mauvais état, manque d’équipements appropriés dont des bottes et des imperméables… Les employés du Food and Agricultural Research and Extension Institute (FAREI) dénoncent leurs conditions de travail. Regroupés au sein de la Food and Agricultural Research and Extension Institute and other Workers Union (FAREIWU), ils étaient face à la presse, ce lundi 26 mars. 

Au dire de Soobash Seechurn, président de la FAREIWU, outre ces mauvaises conditions de travail, la méritocratie n’est pas respectée au sein de l’organisme. De faire ressortir que des employés moins qualifiés ont obtenu des promotions. Il avance qu’il a déjà soulevé toutes ces questions avec le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun. Rien n’a toutefois été fait jusqu’ici.  

D’où l’ultimatum lancé par Dewan Quedou, président du Mauritius Trade Union Congress, auquel la FAREIWU est affiliée. Si rien n’est fait durant les prochaines semaines, il y aura une manifestation à Réduit et à Port-Louis, lance-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires