Tchô! Titeuf a 26 ans!

Avec le soutien de

Le petit garçon à la mèche rebelle a fêté ses 26 ans, le 17 mars. Plus d’un quart de siècle et toujours pas une ride. Au fil des années, Titeuf est devenu un personnage familial mais aussi un exemple. Et ses aventures continuent «à fond le slip» !

Ce n’est pas toujours évident d’être un enfant. Titeuf en sait quelque chose. Il dirait même que «c’est pô juste!» En 26 ans, le petit garçon à la mèche caractéristique créé par le dessinateur suisse Philippe Chappuis, plus connu comme Zep, a su gagner le cœur de ses fans, à défaut de celui de Nadia.

Ses répliques ne manquent pas de piquant. Comme tous les enfants de son âge, il est curieux, s’intéresse à tout et tombe amoureux. Titeuf contribue, d’ailleurs, à faire parler de sexualité aux plus petits avec moins de complexe. Et oui, le «zizi sexuel» fait son effet. Si bien que le dessinateur sort Le Guide du zizi sexuel, en 2001, qui est un guide pédagogique.

À Maurice, l’ONG Prévention, information et lutte contre le SIDA fait traduire cet ouvrage en créole. «On a trouvé que c’était un excellent outil pédagogique pour parler de sexualité aux enfants. À Maurice, on a un déficit au niveau de l’information et la communication sur le sujet, surtout au niveau des écoles», explique Nicolas Ritter, directeur de l’association. Le guide parle de puberté, de reproduction, de l’image du corps, du comportement et de la santé sexuelle et reproductive.

À l’époque, les démarches pour avoir les droits se font rapidement et Daniella Bastien se charge de la traduction. Toutefois, l’ONG n’a pas eu le retour espéré. Si le livre est très bien accueilli, les ventes ne suivent pas. «La sexualité reste toujours un sujet complexe dans notre société. Il est difficile pour les parents d’avoir cette conversation avec leurs enfants», note Nicolas Ritter. Pour lui, c’est un paradoxe car ce guide allait justement permettre de rendre les explications plus ludiques. D’autant plus que les cours d’éducation sexuelle dans les écoles se font toujours attendre…

Entre-temps, Titeuf poursuit ses aventures. En effet, les péripéties du petit bonhomme ont donné naissance à 16 livres. «Un truc de dingue» ! Mais la jeune génération connaît Titeuf à travers la série animée plutôt que les BD. «J’aime bien le personnage car il est drôle», explique Zion Fabre, 10 ans. Même lorsqu’il parle méchamment avec ses amis?

«Oui, ça aussi c’est comique. Il n’est pas méchant, c’est simplement que les autres ne veulent pas faire ce qu’il dit», précise le petit garçon. Et lorsqu’il parle de zizi? Il ne faut pas se leurrer, à l’école, les conversations sont courantes. D’ailleurs, c’est le personnage de Zep qui a inspiré les conversations et a vulgarisé le sexe, sans que cela ne soit vulgaire.

Les plus âgés aiment Titeuf pour les mêmes raisons. «Des fois, son point de vue d’enfant, qui essaie de réfléchir comme les adultes, est tellement réaliste qu’on a l’impression d’entendre nos propres enfants», explique la mère de Zion Fabre, qui trouve drôle que son fils soit intéressé par le même personnage qu’elle a admiré lorsqu’elle était enfant. «C’est pô croyable !» En tout cas, même avec 26 ans au compteur, pour les fans, c’est toujours Titeuf «à la folie»…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires