Grande-Bretagne: un membre de la Chambre des Lords payé par Alvaro Sobrinho?

Avec le soutien de
Lord Paul Boateng (à g.), Alvaro Sobrinho et Ameenah Gurib-Fakim 

Lord Paul Boateng (à g.), Alvaro Sobrinho et Ameenah Gurib-Fakim 

Décidément, on n’a pas fini d’entendre parler de lui. Trois semaines après que l’affaire Platinum Card a éclaté, après la démission d’Ameenah Gurib-Fakim, une enquête menée par des journalistes de l’European Investigative Collaborations révèle qu’un membre de la Chambre des Lords britannique, en l’occurrence Lord Paul Boateng, aurait reçu de l’argent d’une compagnie offshore appartenant à nul autre qu’Alvaro Sobrinho.

Lord Boateng a longtemps été un Trustee de Planet Earth Institute (PEI) et, depuis février 2017, il en est le Chairman. C’est, d’ailleurs, lui qui avait invité Ameenah Gurib-Fakim à la conférence de PEI, en juillet 2015.

«En juillet 2015, mo finn gagn linvitasion de Lord Paul Boateng pou vinn kozé dan enn konférans dan Londres. C’est à ce moment que le PEI m’approche pour lancer une branche à Maurice», disait Ameenah GuribFakim dans un message adressé aux Mauriciens, sur la MBC, le 13 avril 2017. Ainsi donc, si elle s’appuyait sur la crédibilité de l’ancien membre du cabinet de l’ex-Premier ministre britannique,Tony Blair, pour justifier ce déplacement, c’est raté.

En effet, des articles parus dans plusieurs journaux internationaux, dont le très respecté Expresso, ainsi que le journal britannique The Independent, indiquent que Lord Paul Boateng aurait reçu au moins £ 320 445 de la part d’une société d’Alvaro Sobrinho, appelée World Property. Lord Paul Boateng affir;e, lui, balayé ces accusations expliquant que les affaires avec Alvaro Sobrinho n'ont jamais été «improper».

C’est la société Akyem Law and Advisory Services Ltd, de Lord Paul Boateng, qui aurait reçu l’argent de World Property. Akyem est une société qui a été fondée par le membre de la Chambre des Lords seulement quatre mois après que ce dernier a été nommé Trustee de PEI.

D’ailleurs, Lord Paul Boateng, luimême, explique que la société World Property d’Alvaro Sobrinho est son seul client. Une source impliquée dans les affaires courantes de la firme indique que World Property avait d’abord été créée pour investir dans l’immobilier. Cependant, ce projet a vite été oublié et Akyem devait aider World Property à investir dans un projet hôtelier à Berlin. Projet qui n’a jamais vu le jour. Pourtant, après un an d’opération, Akyem avait £ 320 445 sur son compte alors que son seul client était World Property.

Comme Ameenah Gurib-Fakim, Lord Paul Boateng a également effectué plusieurs voyages pour le compte de PEI. Les journalistes n’ont, cependant, pas pu confirmer si les voyages ont bel et bien été payés par l’institut.

D’autre part, depuis son association avec Lord Paul Boateng, les portes du Royaume-Uni se sont ouvertes pour Alvaro Sobrinho. En effet, même si PEI n’avait encore rien accompli, Alvaro Sobrinho a été invité à participer à des activités parlementaires britanniques ayant trait à la promotion de la science…

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires