Accidents de la route: 2018 plus meurtrière que 2017

Avec le soutien de
Le nombre de morts sur nos routes ne cesse de s'allonger.

Le nombre de morts sur nos routes ne cesse de s'allonger.

Le compteur continue de tourner. À vendredi, l’on dénombrait 41 personnes décédées dans des accidents de la route. Les deux dernières victimes ont été enregistrées vendredi. Et hier, un homme a été admis aux soins intensifs après un accident survenu à Midlands.

Selon les chiffres, il y a dix morts de plus cette année comparativement à la même époque l’année dernière. Les conducteurs de deux-roues sont les plus vulnérables. Ils sont 17 à avoir trouvé la mort sur la route contre cinq à la même époque en 2017. Selon la Traffic Branch, c’est entre 18 heures et minuit que la route a enregistré le plus grand nombre de victimes, soit 14. La tranche d’âge 16-50 ans est la plus concernée avec 29 morts.

Vendredi donc, Hans Yonel L’Espérance, 18 ans, a été tué après que sa motocyclette est entrée en collision avec un 2x4 de la compagnie de sécurité Brinks sur le by-pass de Goodlands. Le motocycliste a rendu l’âme aux alentours de 15 h 30 à l’unité des soins intensifs de l’hôpital du Nord. Ce dernier, un habitant de Plaisance, Rose-Hill, se rendait à St-François, Goodlands, pour entamer des démarches administratives au consulat d’Allemagne pour être admis à l’université.

Le même jour, un touriste réunionnais, Christian Aristide Chaussex, 55 ans, a été renversé par une voiture pendant qu’il traversait la rue Winston Churchill, à Curepipe, à quelques mètres de la station-service Total. Un homme de 70 ans, habitant Curepipe, se trouvait au volant du véhicule. Ce dernier a été soumis à un alcotest, qui s’est révélé négatif. Le Réunionnais, qui résidait chez sa bellesœur à cité Atlee, Forest-Side, a été conduit à l’hôpital Jawaharlal Nehru, de Rose-Belle, où son décès a été constaté.

Quant à la victime d’hier, le caporal Khedoo, 54 ans, il était impliqué dans un accident sur l’autoroute de Midlands, à proximité de la passerelle, alors qu’il se rendait à son travail au poste de police de Vacoas. Grièvement blessé, il a été évacué vers l’hôpital Jawaharlal Nehru, de Rose-Belle. Son pronostic vital est engagé. Le chauffeur de la fourgonnette, âgé de 35 ans et habitant Mont-Roche, a été soumis à un alcotest qui s’est révélé négatif.

Par ailleurs, l’état de santé de Coopamah Buttié, 83 ans, grièvement blessée, jeudi, après que les roues d’un autobus de l’United Bus Service Ltd sont passées sur ses pieds à la gare routière Jan Palach nord, est jugé stable. L’octogénaire, une habitante de Pointed’Esny, descendait d’un autobus lorsque l’accident s’est produit. Elle a été conduite à l’hôpital de Rose-Belle, où elle a été amputée des deux jambes. Elle est admise à l’unité des soins intensifs.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires