L'express leaks du dimanche 18 mars au vendredi 23 mars

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent.

Mini mini

Dans notre rubrique «confidentiels» la semaine dernière, nous avons fait allusion à l’utilisation qu’on allait faire d’une Mini dans la controverse qui opposait le Réduit à l’Hôtel du gouvernement. Au fait, cette affaire de Mini allait constituer un élément de riposte que le camp du Réduit, dans un moment de désespoir de cause, allait utiliser pour ternir l’image d’une haute personnalité. Or, une Mini n’a jamais fait partie du fameux lot de Jaguar et de Range Rover acquises par Álvaro Sobrinho.

Festival la terre

Une équipe de la commission anti-corruption, à Rodrigues, aurait mis la main sur des dossiers autour de l’allocation de terrains ainsi que sur des exercices de promotion à Rodrigues. Cela fait suite à des plaintes déposées à la cellule de Port- Mathurin. Tout semble indiquer que les convocations de hauts fonctionnaires ne sauraient tarder. D’ailleurs la commission anticorruption cherche un bâtiment à louer dans la capitale rodriguaise.

Les fabricants de «fake news»

Le Premier ministre n’a pas tout à fait tort quand il évoque ces nouvelles fabriquées de toutes pièces - que certains, faute de mieux, aiment véhiculer sur la Toile. Une illustration, cette semaine : une affaire, sortie de l’esprit étriqué de quelques tordus, a été créée pour faire diversion : il s’agit du Chennaigate. Selon cette «fake news» qui ne repose sur rien, une rencontre secrète aurait, dans le Tamil Nadu, réuni Ivan Collendavelloo, Roshi Bhadain et Nad Sivaramen. Interrogé, le directeur des publications de La Sentinelle a démenti tout en rigolant : «C’est un pseudo-scoop par pseudo-journalistes pour pseudolecteurs… »

Les 90 ans de Grace

Sympathique réception que celle donnée par les trois enfants de Renganaden et de Grace Seeneevassen pour marquer les 90 ans de celle-ci. La poignée de privilégiés qui ont assisté à cet anniversaire ont été frappés par la lucidité de l’épouse du tribun qui a une condition physique remarquable. De nature discrète, Grace, qui n’a pas perdu son intérêt pour la chose politique, n’a pas oublié les anecdotes sur Rozemont, Anquetil, Renga, et Kewal, entre autres figures de proue des travaillistes. En revanche, elle trouve que le niveau des parlementaires a beaucoup baissé depuis l’époque de Renga.

Retour éventuel ?

Les critiques sur les folles dépenses de Michaëlle Jean à la tête de l’Organisation internationale de la francophonie s’accumulent. Son mandat doit être renouvelé fin 2018. Dans la foulée, il nous revient que le nom de Jean Claude de l’Estrac, candidat battu face à Michaëlle Jean, circulerait à nouveau.

Déception

Il pensait qu’il allait être reconduit au poste de directeur de cette institution. Mais c’était sans compter sur les nominations politiques aux proches et petits copains. En effet, son successeur n’est nul autre que le beau-frère d’un membre du cabinet.

Frénésie

De folles rumeurs circulaient mercredi soir selon lesquelles le Premier ministre allait révoquer un membre haut placé de son cabinet. En effet, des agents de la National Security Service et certains conseillers de ministres cherchaient frénétiquement des informations auprès de leurs contacts et certains membres de la presse pour confirmer cette nouvelle.

À qui la faute

L’échec de deux exercices de «controlled delivery» après des saisies de drogue à l’aéroport ne serait pas anodin. Ceux qui sont en première ligne à Plaisance dans la lutte contre le trafic de stupéfiants accusent un cadre d’une agence gouvernementale de ne pas collaborer pour mener à bien ce combat.

Absence remarquée

Elle avait annoncé en grande pompe que le Premier ministre sera l’invité d’honneur à son assemblée générale. Mais au final, cette association du privé a dû se contenter d’un remplaçant. Le faux bond du chef du gouvernement suscite pas mal de commentaires au sein de la communauté des affaires. Dans les milieux proches du gouvernement, l’on explique que cette absence remarquée de Pravind Jugnauth est liée à un manque de reconnaissance du soutien exceptionnel de l’État à ce secteur d’activité. D’où probablement les termes «unprecedented» utilisés pour qualifier, presque un an après, les initiatives gouvernementales pour venir en aide à ce secteur clef de l’économie.

Partir pour… rester !

Au Champ-de-Mars, qui sort de son hibernation en marge du coup d’envoi de la saison de courses samedi prochain, les rumeurs – c’est connu – courent plus vite que les chevaux. Et elles font état en ce moment de la nouvelle stratégie trouvée par quelques organisateurs des paris qui préfèrent rendre leurs licences d’opération, éviter les frais qui vont avec et se mettre… au noir !

À la recherche

Dans l’optique des prochaines élections générales, le MMM aurait déjà commencé à ratisser le terrain pour recruter d’éventuels candidats. Le mot d’ordre : engager le plus d’avoués, d’avocats et de médecins qui habiteraient les régions rurales. Plusieurs professionnels auraient déjà été contactés.

Pas de 3e mandat

Une aile au sein d’une importante fédération conteste actuellement la légitimité du président de cette formation syndicale de prétendre à un troisième mandat. Les contestataires s’appuient sur deux points distincts : l’actuel président a déjà pris sa retraite en tant que fonctionnaire depuis le début du mois et le statut de la fédération ne l’autorise pas à briguer un troisième mandat.

Santé en danger

Favoritisme ou encore «double standards»… Autant de points sont cités dans cette lettre qui circule sur différentes plateformes. Plusieurs médecins ne sont pas contents de la situation qui prévaut au ministère de la Santé. Si jusqu’ici aucune plainte n’a encore été faite officiellement, les médecins ne comptent pasrester les bras croisés et envisagent une action concrète dans un futur proche.

L’invitée surprise

Elle n’a pas eu d’invitation. Mais cela n’a pas empêché une petite souris de se joindre aux participantes d’un atelier de travail à Ébène. Au grand dam des organisateurs et de tous ceux présents. La petite bête est passée à quelques centimètres des pieds de la ministre de l’Égalité des genres, Roubina Jadoo-Jaunbocus. Celle-ci a fait de son mieux pour garder son sang-froid et son sourire.

Pause massage

Marre d’être coincé derrière un bureau toute la journée ? Pourquoi ne pas prendre la voiture de la compagnie pour aller faire un bon petit massage pendant les heures de bureau ? C’est ce que s’est permis de faire Cotomili 2, comme on la connaît dans le circuit des casinos, la semaine dernière. Et bien sûr, la direction n’a découvert le pot aux roses que plusieurs jours après…

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires