Britam Kenya: «Les documents ne mentent pas», réplique Bhadain aux propos de SAJ

Avec le soutien de
Roshi Bhadain rappelle que plusieurs correspondances des Kenyans étaient adressées au ministère des Finances.

Roshi Bhadain rappelle que plusieurs correspondances des Kenyans étaient adressées au ministère des Finances.

Est-il inquiet à la suite de l’audition de sir Anerood Jugnauth devant la commission d’enquête sur la vente des actions de Britam Kenya, ce jeudi 22 mars ? Pas du tout, répond Roshi Bhadain. D’autant que les «documentary evidence» ne mentent pas, fait ressortir l’ex-ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance.

Ce jeudi, le ministre mentor a déclaré à la commission d’enquête sur la vente des actions de Britam Kenya que «responsibility for all matters pertaining to BAI was given to minister Bhadain».

Or, fait valoir Roshi Bhadain, «les documents démontrent que c’est le ministère des Finances qui scelle la vente avec les Kenyans». Il rappelle d’ailleurs que plusieurs correspondances des Kenyans étaient adressées au ministère des Finances. Ajoutant que c’est le Personal Secretary du ministère, Vidianand Lutchmeeparsad, qui s’est rendu à Nairobi pour rencontrer les actionnaires de Plum LLP, les acheteurs des actions de Britam Kenya.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires