Commission Britam: «Responsibility for all matters pertaining to BAI was given to Bhadain», dit SAJ

Avec le soutien de

Trente petites minutes. C’est le temps qu’aura duré l’audition de sir Anerood Jugnauth devant la commission d’enquête sur la vente de Britam Kenya, ce jeudi 22 mars. Et à trois reprises, le ministre mentor a souligné : «Responsibility for all matters pertaining to BAI was given to minister Bhadain.»

Sir Anerood Jugnauth, qui a occupé le portefeuille des Finances entre le 14 mars et le 26 mai 2016, s’était visiblement bien préparé avant son audition. Il était muni d’une fiche sur laquelle étaient inscrites des questions.

Le ministre mentor a précisé que si Roshi Bhadain, alors ministre des Services financiers et de la bonne gouvernance, avait besoin de l’aide de Vishnu Lutchmeenaraidoo, qui était lui aux Finances, il  la lui demandait avant. «En tant que Premier ministre, je n’ai été informé que tardivement de la vente de Britam Kenya à Rs 2,6 milliards au lieu de Rs 4,3 milliards.»

Le juge Bushan Domah a alors demandé au ministre mentor s’il y avait une urgence quelconque de conclure la transaction. Ce à quoi sir Anerood Jugnauth a répondu qu’il y en avait effectivement une, «imposée par Roshi Bhadain». D’expliquer que l’ex-ministre des Services financiers avait arrêté deux dates avant lesquelles il fallait rembourser les détenteurs du Super Cash Back Gold.

Sir Anerood Jugnauth devait également lancer: «I trusted him and believed he was doing the right thing.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires