Crime à Sainte-Croix: les frères Leung ne seront pas accusés de meurtre

Avec le soutien de
Les frères Leung ont recouvré la liberté conditionnelle ce mercredi 21 mars.

Les frères Leung ont recouvré la liberté conditionnelle, ce mercredi 21 mars.

La charge de meurtre qui pesait sur eux, suivant l’agression mortelle de Patrick Gaëtan Souavé, a été rayée. Désormais les frères Leung, propriétaires du restaurant Central, à Sainte-Croix, font l’objet d’une accusation de coups et blessures sans intention de tuer. C’était ce mercredi 21 mars devant la Bail and Remand Court.

Le 14 mars, Mes Neil Pillay et Neelkanth Dulloo, qui représentent Leung Laeng Sen Leung To Chun, 67 ans, alias Marlen, et son frère Leung Fook Sen To Chin, 65 ans, dit Baba, avaient présenté une motion en ce sens. Motion à laquelle a agréé Me Geetika Rampoortab, du parquet. 

Toujours à la demande de leurs hommes de loi, les frères Leung ont été libérés sous caution.

C’est le vendredi 12 janvier que Patrick Gaëtan Souavé a été retrouvé attaché aux barreaux d’un porte en metal donnant dans le restaurant Central. Il est reproché aux frères Leung de l’avoir battu à mort dans la nuit du jeudi 11 au vendredi 12 janvier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires