Affaire Platinum Card: la présidente ne se livrera pas à l’exercice de questions-réponses

Avec le soutien de
La présidente ne donnera pas de conférence de presse et ne jurera pas d’affidavit.

La présidente ne donnera pas de conférence de presse et ne jurera pas d’affidavit.

Ameenah Gurib-Fakim prend son Leading Counsel à contre-pied. Il y a quatre jours, Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel (SC), annonçait à la presse que la présidente de la République donnera une conférence de presse où elle répondra à toutes les questions, après sa démission fixée au vendredi 23 mars, dans le sillage de l’affaire Platinum Card. Or, voilà qu’Ameenah Gurib-Fakim change d’avis.

Par le biais d’un de ses représentants légaux, la cheffe de l’État a fait transmettre, ce mercredi 21 mars, qu’elle ne donnera ni conférence de presse ni ne jurera d’affidavit et qu’elle n’entamera pas d’autre action légale.

«Elle envisage juste de laisser un message de départ avant de se retirer pour rester à l’écart de tout milieu politique», fait ressortir le messager qui a souhaité préserver son anonymat. En revanche, il précise qu’il ne sait pas si le message sera verbal ou écrit.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires