Pravind Jugnauth: «Le développement ne doit pas se faire au détriment des personnes handicapées»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, ce mardi 20 mars.

Pravind Jugnauth au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, ce mardi 20 mars.

«Le développement doit être participatif et inclusif. Il ne doit pas être effectué au détriment des personnes handicapées.» C’est le message qu’a voulu faire passer le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors d’une cérémonie dans le cadre des 50 ans de l’indépendance de Maurice au Mahatma Gandhi Institute, à Moka, ce mardi 20 mars.  Une cérémonie qui a vu la participation de l’association Special Angels, qui encadre les personnes avec un handicap.

 «Nou konn zot bann aspirations. Mo gouvernman inn fer bokou pou bann andicapé. Mé a lavenir, nou pou redoublé zefor pou zot», devait déclarer le PM aux proches des personnes handicapées présents lors de cette cérémonie. «Nous avons déjà déboursé Rs 167  millions afin que les enfants ayant un handicap puissent bénéficier d’un enseignement approprié

«C’est vrai que les gouvernements, qu’ils soient dans des pays en voie de développement ou développés, consacrent beaucoup de ressources à l’avancement économique et parfois oublient d’offrir plus d’opportunités aux personnes en situation de handicap.» Une situation appelée à changer selon le PM.

Une opinion que partage la vice-Première ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo. «Nou bizin travay ensam pou élimin tou bann form diskrimisasion enver bann dimoun andicapé. En 2014, le gouvernement a augmenté la pension des invalides. Parents et proches de personnes handicapées, ne vous découragez pas.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires