Accusé de vendre du «faux» poisson dans une vidéo: un directeur de compagnie porte plainte

Avec le soutien de
Le directeur de la société de transformation de poisson, accompagné de son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay, a porté plainte aux Casernes Centrales, ce mardi 20 mars.

Le directeur de la société de transformation de poisson, accompagné de son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay, a porté plainte aux Casernes Centrales, ce mardi 20 mars.

«C’est un complot pour nuire à ma réputation.» C’est ce que martèle ce directeur d’une société de transformation de poisson, située à Trois-Boutiques, suivant la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle une femme l’accuse de vendre du «faux» poisson.

Soupçonnant qu’un compétiteur soit derrière cette manœuvre, il a donné sa version des faits au poste de police de Plaine-Magnien en compagnie de son homme de loi, Me Rouben Mooroongapillay, ce mardi 20 mars.

«Les propos de la femme dans la vidéo sont contradictoires», a confié le directeur aux enquêteurs. Il a également indiqué ne pas connaître la femme qui l’accuse et a porté plainte aux Casernes Centrales pour violation de l’ICT Act car, selon lui, cette vidéo qui lui porte préjudice, a été partagée par plus de 5 000 personnes sur les réseaux sociaux.

Pour prouver ses dires, le directeur, qui opère dans le domaine de la transformation de poisson depuis 15 ans, a fourni des échantillons des ses produits. Ce, afin que les autorités fassent les analyses nécessaires.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires