Déjeuner: dans la boîte !

Avec le soutien de

La lunch box est une boîte-repas que l’on amène au bureau pour le repas du midi ou en pique-nique. Elle est synonyme de cuisine rapide, saine, équilibrée, économique et anti-gaspillage.

Joliment décorée et constituée d’un ou de deux étages, avec des compartiments pour pouvoir séparer les plats, la lunch box est une tendance qui gagne notre île. Le principe est de composer un repas complet avec des céréales, de la viande ou du poisson ainsi que des fruits. Après une matinée de travail et l’estomac qui gargouille, la lunch box est l’alternative pour un déjeuner équilibré et fait maison. Elle est surtout idéale pour éviter les plats pré-préparés ou un passage au fast-food du coin. Le principe même de la lunch box est de préparer soi-même son repas pour l’amener au travail. L’aspect économique est alors non négligeable. Le plus intéressant, c’est que la lunch box peut être préparée selon des formules aussi équilibrées que savoureuses.

Dace de Maroussem, expert en chrono-nutrition, rappelle que le déjeuner est l’un des repas piliers de la journée. Celui-ci est donc trop souvent négligé ou pris sur le pouce sans lui donner l’importance que l’on devrait. «Ce qui en suit, ce sont des coups de barre, le manque de concentration, la somnolence, le manque d’énergie, les fringales et, pire encore, les carences. Le déjeuner joue un rôle primordial dans l’équilibre de la journée pour apporter des nutriments essentiels dont le corps a besoin pour fonctionner correctement et au mieux. Ce repas au milieu de la journée est supposé non seulement recharger les réserves et apporter l’énergie nécessaire pour l’après-midi mais aussi fournir à l’organisme des éléments nécessaires pour l’équilibre nerveux, le système immunitaire et la construction cellulaire pendant la nuit.»

Ainsi, comme l’explique Dace de Maroussem, si le déjeuner est important, sa composition en est autant car il ne s’agit pas juste de manger pour manger. Le corps a ses besoins spécifiques à différentes heures de la journée et ce dont il a besoin à un moment de la journée, ce n’est pas la même chose à un autre. «Pour permettre au corps d’utiliser le mieux ce qu’on lui donne sans stockage et contre-coups, il vaut mieux lui donner le bon aliment en bonne quantité et au bon moment de la journée car on ne peut pas manger n’importe quoi n’importe quand et dans n’importe quelle quantité en espérant rester au mieux de sa forme physique et intellectuelle», souligne-t-elle.

La lunch box, selon notre experte en chrono-nutrition, devrait contenir de la viande (rouge ou blanche, en sauce ou pas, mais surtout pas sucrée) ou à la rigueur du poisson gras, ou des oeufs (si on ne souffre pas d’hypercholestérolémie) accompagné d’un peu de féculent. Il faut bien noter qu’il ne faut surtout pas rajouter quoi que ce soit de sucré (ni boisson, ni dessert) qui va bloquer le métabolisme et provoquer une digestion difficile, le stockage imminent du repas, prise de poids, le retour de l’appétit précoce (dans les deux heures après le repas) et éventuellement des soucis de santé. «Sachez que dans notre estomac, les enzymes digestifs cette heure-ci sont majoritairement les protéases pour la digestion des protéines, un peu moins de lipases pour les lipides (graisses) et les amylases pour la digestion des sucres lents. Donc, cela ne serait pas une très bonne idée de se gaver d’une grosse assiette de salade.»

Dace de Maroussem recommande donc une lunch box avec du curry de cerf aux pommes de terre ; du poulet aux olives et citron avec des coquillettes ; un vindaye de thon rouge avec des lentilles ; une daube d’agneau avec du riz ; un tartare de thon blanc avec une salade de poischiches ou encore une omelette aux champignons avec le fruit à pain.

Nous avons tous connu un jour ou l’autre les désastres d’une boîte en plastique qui s’ouvre et laisse notre repas se déverser allègrement dans notre sac. Ou bien les trois boîtes différentes à transporter pour éviter que notre curry de poulet ne se mélange à notre salade de fruits, par exemple. Pour toutes ces raisons, la lunch box est la solution idéale. Celle-ci est une boîte à plusieurs compartiments, hermétiques, isothermes, allant au micro-ondes, compacte et facile à transporter. En plus d’être pratique, la lunch box se décline sous tous les formats et de toutes les couleurs, du plus classique au plus design, avec accessoires (fioles de vinaigrette, couverts, etc.). Faites un petit tour sur Internet pour découvrir les différentes gammes proposées.

Pour celles qui trouvent l’idée sympa mais qui ne souhaitent pas investir dans une lunch box, d’autres possibilités s’offrent à elles pour transporter leur repas. Elles peuvent ainsi garder les pots de confiture ou autres bocaux et y disposer à l’intérieur leur repas, en superposant les ingrédients. À préparer, par exemple, une salade composée à plusieurs étages, un plat de pâtes, de légumes et du jambon de parme, ou encore un dessert, en superposant du yaourt, des fruits frais et un biscuit écrasé. Bien refermer le bocal et cela donne une formule lunch box originale.

Trois lunch box du chef Jamie Oliver à essaye

Riz à sushi

Cette recette de riz à sushi est simple et peut être conservée dans le réfrigérateur pendant quelques jours. Cette boîte est à préparer la nuit précédente et la ranger au réfrigérateur pendant la nuit (à savoir toutefois que ce type de riz a meilleur goût à température ambiante).

Faire cuire une portion de riz à sushi selon les instructions du paquet. Une fois cuite, couvrir et laisser reposer pendant dix minutes, puis ajouter 1/3 cuillère à soupe de vinaigre de cidre et ½ cuillère à café de sucre. Bien mélanger en prenant soin de ne pas écraser les grains. Transférer le riz dans la boîte, puis ajouter des carottes râpées, des tranches d’avocat, de la betterave cuite, des tomates cerise, des feuilles de roquette, et un œuf bouilli. Pour encore plus de saveur, mélanger des graines de sésame grillées et quelques feuilles de nori émincées.

Boîte de nouilles fraîches

Les vermicelles (cheveux d’ange) sont une idée à exploiter car une fois refroidies, elles ne collent pas. Cette boîte peut être préparée le soir ou le matin. Faire tremper une portion de vermicelles dans de l’eau chaude selon les instructions du paquet, puis les égoutter et les rincer à l’eau froide.

Mélanger les nouilles froides avec une cuillère à soupe d’huile de sésame, le jus d’un demi-citron vert et une pincée de sel. Trancher finement un morceau de concombre et un oignon, hacher finement de la menthe et mélanger tous ces ingrédients dans la boîte avec les nouilles. Du piment peut aussi être ajouté. Ajouter ensuite du tofu préalablement arrosé de sauce soja et d’huile de sésame. Terminer avec des feuilles de laitue et des tranches de kiwi pour ajouter une touche fraîche.

Boîte de flocons d’avoine 

Cette boîte pour le petit déjeuner est à préparer le soir. Mettre une bonne cuillère de flocons d’avoine secs dans sa lunch box. Ajouter une cuillère de graine de chia ou de graine de lin et une cuillère de baies congelées. Y ajouter le lait de son choix, bien mélanger et finir avec des fruits frais, des noix, du miel. Recouvrir et laisser reposer une nuit au réfrigérateur.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires