Inauguration de La Fontaine des Arts à Rose-Hill

Avec le soutien de
La Fontaine des arts est le résultat d’une collaboration entre feu Serge Constantin et Nirmal Hurry. 

La Fontaine des arts est le résultat d’une collaboration entre feu Serge Constantin et Nirmal Hurry. 

Il y a 29 ans, le 19 mars 1989

Le 19 mars 1989, l’express fait état, avec un peu de retard, de l’inauguration d’une La Fontaine des arts dans le jardin du Plaza, une semaine plus tôt. L’œuvre d’art est le fruit d’une collaboration entre Serge Constantin et Nirmal Hurry. Les deux artistes sont de générations différentes et habitent l’un loin de l’autre. Constantin est alors septuagénaire, il vit Coromandel. Hurry, 28 ans, est un jeune habitant de Goodlands qui vient de rentrer au pays après des Etudes à l’Ecole Supérieure des Beaux Arts à Paris.

La sculpture «qui ressemble à s’y méprendre à de la pierre basaltique sculptée» représente de fort belle manière le mariage entre deux univers : le rural et l’urbain. «Cette œuvre est un symbole de l’unite nationale dans l’art et le travail», déclare le ministre de l’Education et de la Culture, Armoogum Parsuramen. Le maire de Beau-Bassin-Rose-Hill, Jean-Claude de l’Estrac, affirme vouloir «réconcilier  l’art et la société parce qu’il faut à toute société une part d’imagination et de rêve.»

La sculpture est toujours dans la cour de l’hôtel de ville comme un témoignage d’une époque où l’administration urbaine avait un sens. Les conseillers municipaux étaient, alors, des gestionnaires d’expérience et de vision. Hélas, tel n’est plus le cas aujourd’hui….

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires