Accaparement des plages publiques: la BBC en reportage à Maurice

Avec le soutien de
Le collectif Aret Kokin Nu Laplaz a organise une assemblée citoyenne, dimanche 11 mars, à Pomponette.

Le collectif Aret Kokin Nu Laplaz a organise une assemblée citoyenne, dimanche 11 mars, à Pomponette.

Le combat d’Aret Kokin Nu Laplaz (AKNL) contre l’accaparement des plages publiques dépasse nos frontières. Et s’étale sur la scène internationale. La BBC y a notamment consacré un reportage.

Le journaliste Vumini Mkhine s’est rendu à Maurice. Il a, entre autres, rencontré des activistes d’AKNL et de Rezistans ek Alternativ (REA), ainsi que des pêcheurs. Vumini Mkhine explique ainsi que loin de l’image de paradis qui colle au pays, la frustration est grandissante. «Si les Mauriciens et les touristes ont toujours pu cohabiter, l’accaparement des plages pour des projets hôteliers provoque la colère des locaux.»

La plage de Pomponette, poursuit Vumini Mkhine, est devenue le symbole de ce combat. «Some developers are looking for more exclusivity by cording off entire beaches», dit-il. C’est un problème, souligne la BBC, qui doit être adressée avec le plus grand sérieux.

Or, AKNL et REA déplorent le fait que les autorités semblent avoir fait voeu de silence. Raison pour laquelle, d’ailleurs, ils ont convié le public à une assemblée citoyenne, dimanche 11 mars, à Pomponette.

Entre-temps, du côté du gouvernement, on a approuvé 12 nouveaux projets hôteliers pour 2017-18. Annonce faite par le Premier ministre, le mardi 13 mars, à l’occasion de l’inauguration du 5-étoiles One&Only le Saint Géran. Pravind Jugnauth faisant ressortir que le secteur touristique est l’un des plus dynamiques du pays, et représente près de 10% du produit intérieur brut, ainsi que Rs 60,3 milliards de recettes en 2017. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires