Metro Express: massacre à la tronçonneuse

Avec le soutien de
Les arbres qui longeaient l’autoroute et l’accès du Caudan sont tombés les premiers sous les lames des tronçonneuses.

Les arbres qui longeaient l’autoroute et l’accès du Caudan sont tombés les premiers sous les lames des tronçonneuses.

Leur faute : ils se trouvaient sur le tracé du Metro Express. Après les humains, c’est la nature qui a fait les frais de ce projet. Des arbres ont été abattus, suscitant des mouvements de contestation. À la promenade Roland Armand, la résistance est farouche, tandis que sur les réseaux sociaux, ils sont de plus en plus nombreux à s’élever contre ce massacre…

À Résidence Barkly, même scène de désolation. Les arbres centenaires qui donnaient fière allure à la localité sont entassés dans un coin de la rue.
Au Jardin Bijoux de Beau-Bassin, le carnage est plus récent. C’est en début de semaine que le lieu a été rasé.
Quant à la promenade Roland Armand, ses arbres disparaissent un à un. Les Palmiers ont déjà été déracinés. Qui seront les prochains ?
Ils faisaient partie du paysage depuis des décennies. Les deux arbres centenaires qui surplombaient les toilettes de la gare de l’Immigration ont été sacrifiés au profit du Metro Express.
Le square en face de l’Aapravasi Ghat fait grise mine. Les arbres qu’il abritait ont été abattus.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires