Parking Tower d’Ébène: les travaux redémarrent après avoir été gelés

Avec le soutien de
Un décompte physique sera effectué sur le terrain afin de déterminer s’il faudra ajouter un étage additionnel lors de la construction.

Un décompte physique sera effectué sur le terrain afin de déterminer s’il faudra ajouter un étage additionnel lors de la construction.

Il a été mis au placard deux fois. Mais il ne devrait pas y avoir de troisième fois. Le projet de ParkingTower, à Ébène, renaît de ses cendres. Les travaux pour la construction de cette tour, comptant six niveaux d’aires de stationnement, pouvant accueillir 930 véhicules, ont débuté la semaine dernière, la compagnie Laxmanbhai & Co Ltd ayant obtenu le feu vert de Landscope Mauritius après une période de gel.

Toutefois, ce qui fait encore tiquer au sein des autorités, c’est le prix de ce projet. Soit Rs 400 millions, l’aménagement de chaque place de parking coûtant Rs 430 000. Un décompte physique sera fait sur le terrain pour déterminer s’il faudra ajouter un étage additionnel lors de la construction et pour rentabiliser cette tour.

En 2015, il avait été annoncé que les propriétaires de voiture devraient débourser entre Rs 2 500 et Rs 3 000 mensuellement pour louer une place parking. Or, ce tarif pourrait être revu.

Autre point qui fait sourciller au sein de Landscope, c’est qu’il y ait désormais un seul promoteur. Car Park Ltd était la seule compagnie à avoir un projet viable mais coûteux. Puis, Laxmanbhai & Co Ltd, actionnaire de cette firme, s’est vu hériter du projet après le retrait d’Ireko du joint-venture.

Laxmanbhai & Co Ltd s’est battue pendant deux ans pour obtenir le Subscription and Shareholders Agreement. Cet accord a été signé la semaine dernière.

En outre, c’est suivant le conflit entre Business Parks of Mauritius Limited (BPML) et Ébène Carpark Ltd que le projet avait été gelé en 2015. Le 21 novembre 2017, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, avait annoncé qu’il n’y avait plus d’arbitrage et que les travaux allaient débuter en janvier.

À savoir que Kumaren Chetty, ancien Chief Executive Officer de l’ex-BPML, et son prédécesseur, Dharam Naugah, avaient abandonné le projet car il y avait d’autres options à étudier.

Selon nos informations, la Parking Tower fait désormais partie de l’Urban Regeneration Framework d’Ébène, le parking sauvage étant devenu un eyesore. La construction de ce bâtiment serait une priorité avant qu’un consultant soit nommé pour le Renegeration Plan de la Cybercité.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires