Bérenger: «Si Pravind Jugnauth n’instaure pas cette commission sur l'affaire Sobrinho, c’est un aveu de culpabilité»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a indiqué qu’il pourrait avoir un développement majeur dans l’affaire Platinum Card dans les heures qui viennent.

Paul Bérenger a indiqué qu’il pourrait y avoir un développement majeur dans l’affaire Platinum Card dans les heures qui viennent.

«Inacceptable que Pravind Jugnauth n’ait pas encore présenté de motion pour le removal de la présidente.» C’est ce qu’a déclaré Paul Bérenger lors de la conférence de presse du Mouvement militant mauricien (MMM) ce samedi 17 mars à Ébène. «Pravind Jugnauth a perdu toute crédibilité en laissant ainsi perdurer les choses.»

Paul Bérenger a affirmé que la commission d’enquête instaurée par Ameenah Gurib-Fakim n'est pas légale.«Il y a avait déjà ce que la constitution qualifie de serious acts of misconduct pour faire partir la présidente. Il y a maintenant carrément un viol de la constitution. C’est triste et chagrinant que la présidente s’est laissé influencer par quelques personnes. Il n’y a rien de pire que le viol de la constitution. Ce qu'Ameenah Gurib-Fakim a fait en nommant une commission d’enquête est un viol de la constitution. La motion de destitution est devenue une urgence. Pravind Jugnauth ne peut plus tergiverser», a-t-il affirmé.

Il exige du gouvernement qu’une commission d’enquête soit mise sur pied afin de faire la lumière sur les affaires Sobrinho et Platinum Card d’Ameenah Gurib-Fakim. «Si Pravind Jugnauth n’instaure pas cette commission, c’est un aveu de culpabilité.» D’autant plus, dit-il, que certaines personnes auraient reçu des faveurs de l’homme d’affaires Alvaro Sobrinho, dont des villas.

Le leader du MMM a indiqué que selon ses informations, il pourrait y avoir un développement majeur dans l’affaire Platinum Card dans les heures qui viennent.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires