L'express leaks du dimanche 11 mars au vendredi 16 mars

Avec le soutien de

Des bruits de couloir, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ici ce que les autres vous cachent. 

Location particulière

Ce membre du gouvernement aurait trouvé une astuce pour se faire une rentrée d’argent. Cela, avec la location de quelques espaces dans son bâtiment à Ébène. C’est une compagnie ayant l’État comme actionnaire majoritaire qui y a pris place. Après que le propriétaire soit devenu locataire, un étage est désormais à pourvoir dans son bâtiment à Port-Louis.

Cherche quadricolore

Une conseillère municipale de Port-Louis s’en va-t-en guerre. Cette élue d’un parti de l’opposition accuse la mairie de la capitale de ne pas avoir distribué de quadricolores aux conseillers de l’opposition pour célébrer le 50e anniversaire de l’Indépendance. Elle estime que Port-Louis aurait dû emboîter le pas aux autres administrations régionales qui ont distribué le drapeau national à tout le monde.

Ingratitude

Manque de reconnaissance de la part du gouvernement. C’est ce que retiennent certains des candidats aux élections de 1967, un an avant l’Indépendance et qui n’ont pas été invités aux célébrations officielles marquant les 50 ans. Parmi ceux qui sont toujours de ce monde, Yousuf Mohamed, Ramnath Jeetah, Eliézer François et Raouf Bundhun. D’aucuns n’hésitent pas à dire : «Comme si l’Indépendance avait été obtenue par les Jugnauth, alors que sir Anerood Jugnauth n’était même pas candidat aux élections de 1967.»

Mauvaise communication

Flop ou succès ? La façon dont l’invitation a été faite pour participer aux différents forums animés par la journaliste de la BBC, Zeinab Badawi, est diversement commentée par les professionnels du tourisme et de la communication. Invitée par la Mauritius Tourism Promotion Authority, la journaliste devait animer des débats et faire des reportages qui seraient ensuite diffusés sur la BBC pour faire la promotion de Maurice. Malheureusement, disent les professionnels, ils étaient peu nombreux à assister aux différents événements organisés dans le cadre de cette visite.

À chacun son cinéma

Alors que l’ambassadeur du Japon annonçait la tenue d’un festival de films, un fonctionnaire du ministère des Arts et de la culture s’est cru bien inspiré en lui demandant d’y inclure des séries télévisées. «C’est très populaire auprès des ménagères». Selon ce fonctionnaire, «depuis la fin des années 1980, la tradition d’aller au cinéma n’existe plus à Maurice. Les gens préfèrent regarder les films dans le confort de leur domicile». Toujours sur le mode souvenirs-souvenirs, ce fonctionnaire a profité de la conférence de presse pour parler des films de karaté de son enfance, citant un nom d’acteur qui a laissé impassibles les Japonais.

L’autre

Elle vient tout juste d’être lancée que le malaise s’y est déjà installé. Cette organisation a à sa tête un secrétaire général, nommé par le pays qui a financé l’organisme, et un assistant secrétaire général nommé par l’État. Toutefois, si ces membres ont le titre, c’est une autre personne, nommée par un haut fonctionnaire dont elle est le proche, qui agit en tant que secrétaire générale. Une situation qui risque de devenir gênante, surtout dans le cadre des préparatifs d’une conférence internationale que l’organisation tiendra en août.

Idée d’investissement

Cet ancien ministre a toujours de bonnes idées d’investissement. Après s’être dit choqué par les dépenses faramineuses d’Ameenah Gurib-Fakim avec la carte Platinum, ce député indique que s’il était en possession de fortes sommes d’argent, il aurait lancé un commerce de sous-vêtements. Cela pour assurer son avenir, si jamais on décidait de ne pas lui accorder un ticket lors des prochaines élections.

Play dirty

Des stratèges préparent actuellement un coup spectaculaire avec des répercussions internationales dans le cadre du conflit qui oppose le Premier ministre à la présidente Ameenah Gurib-Fakim, aux dépens de celle-ci. Au MSM, on veut éviter tout déballage devant un éventuel tribunal, institué pour se prononcer sur le cas Gurib-Fakim.

Tête-à-tête

Les témoins de ce tête-àtête entre un membre du gouvernement et un religieux ont été quelque peu surpris. D’autant que ce dernier n’avait jamais montré de penchant pro- MSM. Toutefois, l’histoire n’est pas si complexe car il s’avère que le MSM entend utiliser ce religieux dans le cadre d’une étude.

Lavage de cerveau

Quel était le but de la rencontre entre le Premier ministre, la ministre de l’Éducation et les étudiants jeudi dernier? C’est la question que se posent plusieurs élèves après avoir assisté à l’atelier. Ils ont affirmé qu’au-delà des présentations, le but était de faire la promotion du «Nine- Year Schooling» car le reste du discours du PM et de celui de la ministre étaient creux, même pour des jeunes.

Voyage apolitique

Le vice-Président avait-il fait le déplacement en Inde pour assister au lancement du parti politique de la star Rajnikanth ? C’est ce qu’a cru un spectateur qui l’a vu sur une chaîne indienne, il y a deux semaines. Toutefois, Barlen Vyapoory explique que même si c’était bien lui à la télé, il était à Chennai pour assister au lancement d’un institut chargé de promouvoir l’éducation, qui se déroulait à côté du lancement du parti politique. Il a précisé à ses proches collaborateurs qu’il n’aurait jamais assisté au lancement d’un parti politique car, lui, il est apolitique.

Persona non grata

La MBC boycotterait-elle la présidente ? Cela semble être le cas après l’étrange couverture de la cérémonie officielle du 50e anniversaire de l’Indépendance. On ne voyait que le président indien Ram Nath Kovind et Pravind Jugnauth sur les images de la MBC alors qu’Ameenah Gurib-Fakim était à leurs côtés. Le lendemain, la gardenparty au Réduit, qui occupe d’habitude une place d’honneur au journal télévisé, n’a, cette fois, pas été couverte.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires