Passeport mauricien: deux Congolais et une Mauricienne accusés de complot

Avec le soutien de
L’un des Congolais arrêtés suivant l’enquête sur l’obtention frauduleuse de passeports mauriciens.

L’un des Congolais arrêtés suivant l’enquête sur l’obtention frauduleuse de passeports mauriciens.

Ils restent en détention jusqu’au 23 mars. Les Congolais Nzema Crouche Francis et Bosalo Bosete, ainsi que la Mauricienne Yolande Benoit font l’objet d’une accusation de complot devant la cour de district de Port-Louis. Ils sont soupçonnés d’être impliqués dans une affaire de données frauduleuses pour obtenir des passeports mauriciens.

Les trois suspects ont été arrêtés hier, jeudi 15 mars, par des officiers du Passport and Immigration Office. Nzema Crouche Francis, 25 ans, exerce comme cuisinier. Bosalo Bosete, 26 ans, est un informaticien domicilié dans la région de Beau-Bassin. Les deux Congolais sont soupçonnés d’avoir ourdi un complot avec la Mauricienne Yolande Benoit, une habitante de Chemin-Grenier, le 10 octobre 2016 et le 7 mars 2018, pour obtenir un passeport en soumettant de faux documents émanant de la République du Congo.

Le Central Criminal Investigation Department enquête sur toute cette affaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires