Affaire Platinum Card: versions contradictoires de la présidente

Avec le soutien de
Ameenah Gurib-Fakim ne cesse de se contredire dans ses différentes prises de parole.

Ameenah Gurib-Fakim ne cesse de se contredire dans ses différentes prises de parole.

Sa carte de crédit ne fonctionnait-elle pas ou alors a-t-elle utilisé celle que lui a octroyée le Planet Earth Institute (PEI) «par inadvertance» ? La présidente de la République ne cesse de se contredire dans ses différentes prises de parole.

Lors de sa conférence de presse, hier, jeudi 15 mars, le Premier ministre a révélé ce qu’Ameenah Gurib-Fakim a dit à sir Anerood Jugnauth (SAJ). Cette nouvelle intervention est en conflit direct avec le communiqué émis par le bureau de la présidence, le 14 mars.

Le 2 mars, la présidente a désavoué les documents de l’express et a demandé au journal de prouver l’authenticité des documents. Le lendemain, elle s’est entretenue avec SAJ. Pravind Jugnauth a déclaré, lors de sa conférence de presse, qu’Ameenah Gurib-Fakim a expliqué que sa carte ne fonctionnait pas.

«Elle a dit à SAJ qu’elle était dans un magasin, que sa carte ne marchait pas et qu’en tant que présidente, elle ne pouvait pas juste s’en aller sans ses achats. Elle a donc utilisé la carte du Planet Earth Institute», a indiqué  Pravind Jugnauth.

Dans son communiqué émis le 14 mars, la présidente est revenue sur ses propos. Elle a affirmé détenir une carte Platinum à son nom, identique à celle offerte par le PEI, et avoir effectué les dépenses «par inadvertance».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires