Bras de fer présidente-Premier ministre: Conseil des ministres décisif ce vendredi

Avec le soutien de
Face à la presse hier, jeudi 15 mars, le Premier ministre a déclaré que le Conseil des ministres décidera, aujourd’hui, de la marche à suivre.

Face à la presse hier, jeudi 15 mars, le Premier ministre a déclaré que le Conseil des ministres décidera, aujourd’hui, de la marche à suivre.

«Mo pé déza pran bann désision ki bizin.» C’est ce que déclarait hier, jeudi 15 mars, le Premier ministre face à la presse. Quelles sont ces «décisions» visant à faire partir la présidente de la République dans le sillage de l’affaire Platinum Card ? On devrait en savoir plus ce vendredi 16 mars, à l’issue du Conseil des ministres.

N’empêche, la seule option possible, à ce jour, reste la motion de destitution, comme le prévoit la Constitution. Si un éventuel amendement à la Constitution pour destituer la présidente avait d’abord été considérée, elle n’est plus d’actualité. L’opposition ne seconderait pas une telle motion.

Même au sein du gouvernement, on n’arrive pas à se mettre d’accord sur cette option. «Le président serait à la merci du gouvernement, ce qui poserait problème», soutient-on. Ainsi, dans les rangs du gouvernement, on fait comprendre qu’une motion de destitution, suivie de la mise sur pied d’un tribunal pour débattre de toute cette affaire est privilégiée.

Reste un problème à résoudre :  le temps que cela prendrait. En effet, au sein du gouvernement, on avoue ne pas encore avoir une idée quant à la composition du tribunal. Celui-ci doit être constitué d’un Chairman et de trois juges, dont un du Commonwealth.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires