Cybercriminalité: un site Web pour rapporter des cas

Avec le soutien de
Présentement, les cas concernant les délits sur les réseaux sociaux sont répartis vers diverses autorités.

Présentement, les cas concernant les délits sur les réseaux sociaux sont répartis vers diverses autorités.

Les plaintes pour cybercriminalité fusent de toutes parts à Maurice. Plusieurs autorités de régulation sont prises d’assaut tandis que le nombre de victimes augmente. Pour centraliser les plaintes, le ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation a pris la décision d’avoir un site Web. 

Le Mauritian Cybercrime Online Reporting System (MAUCORS) a été lancé ce jeudi 15 mars 2018 au Meridien Hotel. Ce site Web a été créé pour rapporter des cas de cybercriminalité. C’est aussi un moyen pour les divers services de l’Etat comme la police de traiter les plaintes.

Le ministre de la Technologie, de la communication et de l’innovation, Yogida Sawmynaden, a souligné lors de son discours que plusieurs cas concernant les délits sur les réseaux sociaux sont répartis vers diverses autorités. Il a fait valoir qu’il faut avoir une plateforme unique pour rapporter les cas. «D’ailleurs les plaignants pourront savoir où en est leur plainte», a fait ressortir le ministre.

L’adresse maucors.govmu.org

Le MAUCORS est accessible au maucors.govmu.org. Il n’y a pas moins d’une dizaine de délits qui sont pris en charge. Une fois l’incident rapporté, les autorités vont mener l’enquête.

Facebook est une des plateformes qui seront décortiquées. C’est le réseau social qui recense le plus de plaintes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires