Violation du secret bancaire: la présidente réclame Rs 500M à la Barclays Bank

Avec le soutien de
La présidente estime que la divulgation de ses transactions bancaires lui a causé un grand préjudice.

La présidente estime que la divulgation de ses transactions bancaires lui a causé un grand préjudice.

Des dommages moraux de Rs 500 millions pour violation du secret bancaire. C’est ce que réclame la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, à la Barclays Bank. Elle a fait servir une mise en demeure à l’institution bancaire hier, mercredi 14 mars.

Comme indiqué dans son communiqué mercredi 14 mars, la présidente a ainsi initié une première action en justice. La mise en demeure porte la signature de Me Gilbert Noël, avoué et spécialiste en droits bancaires et financiers. Le document a été servi en bonne et due forme par un huissier à la direction de la banque.

La principale raison évoquée par la présidente de la République est que la Barclays Bank a enfreint la clause de confidentialité en vertu de la Banking Act. La présidente fait ressortir que les informations personnelles concernant ses transactions bancaires ont été divulguées à la presse et au grand public, dans le sillage de l’affaire Platinum Card. Cela, souligne-t-elle, lui a porté ainsi qu’à sa famille un grand préjudice et a porté atteinte à sa réputation et à son intégrité. D’où sa décision de porter l’affaire devant la justice pour laver son honneur.

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires