Concours: ces Mauriciennes de cœur qui font danser le quadricolore

Avec le soutien de
Les élèves de la Studio Dance School ont remporté leur ticket pour la finale d’un concours de danse qui se tiendra à Lyon, en mai.

Les élèves de la Studio Dance School ont remporté leur ticket pour la finale d’un concours de danse qui se tiendra à Lyon, en mai.

Certes, elles ne sont pas toutes de nationalité mauricienne. N’empêche que Mauriciennes, elles le sont de cœur. Dans l’âme. Et c’est avec une fierté non dissimulée qu’en fin de semaine, à l’île de la Réunion, cette quinzaine de jeunes filles âgées entre 8 et 16 ans, ont porté haut le quadricolore lors du concours régional de danse annuel.

C’est ce mardi 13 mars, en fin d’après-midi, que ces jeunes demoiselles, toutes issues de la Studio Dance School, sise à Beau-Plan, dans le Nord du pays, sont rentrées au pays. En poche, leur ticket pour la finale qui se tiendra en mai, à Lyon, en France. Où, elles espèrent faire à nouveau briller les couleurs mauriciennes.

Les élèves de la Studio Dance School ont remporté leur ticket pour la finale d’un concours de danse qui se tiendra à Lyon, en mai.

Danse classique, contemporaine ou encore des performances sur des notes de jazz leur ont permis d’obtenir leur ticket tant espéré, mais également de nombreuses médailles. Fabio De Poli, dont les deux filles font partie des participantes, ne peut contenir sa fierté. Lui, qui porte Maurice dans ses tripes depuis de très longues années, a voulu que le talent de chacune de ces danseuses, toutes aussi douées les unes que les autres, soit connu et reconnu.

Les élèves de la Studio Dance School, explique Fabio De Poli, vouent une passion sans bornes à la danse. «Elles ont toutes commencé très jeunes, voire à l’âge de 3 ou 4 ans. La plupart d’entre elles ont débuté par le ballet car pratiquement toutes les petites filles rêvent de porter un tutu. Cela fait princesse», confie le papa, aux anges.

Les élèves de la Studio Dance School ont remporté leur ticket pour la finale d’un concours de danse qui se tiendra à Lyon, en mai.

Sacrifices et dur labeur

Allant des élèves aux instructeurs, tous sans exception se sont plier en quatre afin de briller lors de ce concours de danse. «C’est tout un travail qu’elles ont préparé durant une année et c’est leur récompense.» Outre les trois cours par semaine, les filles ont eu durant les deux mois précédant le concours, des classes supplémentaires durant le week-end, qui ont duré jusqu’à parfois tard le soir.

Des sacrifices et un dur labeur auxquels elles consentent volontiers. Toutes s’accordent à dire que la danse est une discipline complète qui rallie à la fois le sport et l’art. Pour les filles et leurs parents, la solidarité et l’esprit d’équipe restent avant tout les maîtres mots dans cette discipline. Et solidaires, elles le sont malgré leur jeune âge.

Les élèves de la Studio Dance School ont remporté leur ticket pour la finale d’un concours de danse qui se tiendra à Lyon, en mai.

Si l’heure est à la fête pour célébrer la réussite de chacune d’entre elle, il ne faut pas oublier la finale qui arrive à grand pas. Et la petite délégation de danseuses mauriciennes se prépare pour s’envoler pour la finale où de nombreuses autres candidates venues de plusieurs pays vont tenter de décrocher le premier prix.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires