Concurrence déloyale alléguée : la FHTA menace d’entamer une grève de la faim

Avec le soutien de
Les opérateurs parlent de concurrence déloyale.

Les opérateurs parlent de concurrence déloyale.

Les membres de la Federation of Hotels Taxis Association sont lassent de constater que d’autres opérateurs de taxi continuent d’opérer dans l’illégalité. Les membres de cette association expliquent être dûment enregistrés auprès de certains hôtels pour avoir la primeur lorsque des touristes font appel à un voiture. Le touriste n’a qu’à s’adresser à l’Information Desk pour demander à être diriger vers un taxi.

En revanche, d’autres chauffeurs de taxi viennent aux abords des établissements hôteliers et offrent directement leurs services aux touristes qu’ils voient passer. Ce qui n’est pas au goût des chauffeurs enregistrés. Ils parlent de concurrence déloyale.

Ces derniers ont à nouveau fait entendre leurs revendications à travers une manifestation devant le quartier général du Veranda Leisure and Hospitality à Mapou ce mardi 13 mars. Selon le président de l’association, Yashpal Murrakhan, les hôtels de ce groupe en particulier continuent à faire fi des règlements avalisés par le conseil des ministres en avril 2016.

«Zot pé ankor rézisté. Tou lotel bizin ena Information Desk mé sa bann-la tuzur pa respekté sa apré dé an. Nou pé déman zot aret pren désizyon gouverneman en otaz» a lancé Yashpal Murrakhan. Ce dernier demande au gouvernement de régler ce problème.

L’association n’écarte pas la possibilité d’entamer une grève de la faim si aucune solution n’est trouvée dans les jours à venir. Elle sera menée par leur porte-parole, Atma Shanto.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires