Pravind Jugnauth: «Miracle économique il y a eu et il y a»

Avec le soutien de
Le Premier ministre et le président indien sont intervenus lors du banquet d’État organisé au centre Swami Vivekananda.

Le Premier ministre et le président indien sont intervenus lors du banquet d’État organisé au centre Swami Vivekananda.

«Sir Anerood Jugnauth a dit qu’il y a eu un miracle économique. Et je peux vous dire que miracle il y a.» Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, intervenait, ce dimanche 11 mars, au banquet d’État organisé au centre Swami Vivekananda, en l’honneur du président de l’Inde, Shri Ram Nath Kovind. Ministres et le corps diplomatique étaient également de la partie, dont le secrétaire d’État aux Affaires étrangères de France, Jean-Baptiste Lemoyne.

Les prédictions étaient sombres pour l’avenir du pays lorsque nous avons accédé à l’indépendance en 1968, rappelle le chef du gouvernement. Pourtant, en 50 ans, s’enorgueillit-il, Maurice est parvenu à se hisser au rang des pays à revenu intermédiaire.

Une progression qui n’aurait pas été possible sans la discipline et le dur labour de tous. Le Premier ministre souligne, dans la foulée, la contribution de nos partenaires économiques, dont la Commission de l’océan Indien et les pays francophones avec qui Maurice a tissé des liens. «L’Inde et la Chine nous ont également été d’une grande aide dans notre développement infrastructurel», affirme Pravind Jugnauth.

Développements infrastructurels à Agaléga

Maintenant, «l’heure est venue pour Maurice de se réinventer si nous voulons devenir un pays à revenu élevé», avance le chef du gouvernement. «Il nous faut adopter et nous adapter aux nouvelles technologies», entre autres, soutient-il. Maurice explore, par ailleurs, plusieurs avenues de coopérations avec divers pays, notamment concernant le changement climatique, la lutte contre la piraterie, etc.

Pravind Jugnauth a également eu une pensée spéciale pour «ses frères et sœurs chagossiens». L’État mauricien, promet-il, poursuivra son combat pour récupérer la souveraineté des Chagos.

De son côté, le président Shri Ram Nath Kovind a donné la garantie que l’Inde travaillera main dans la main avec Maurice. «Nous aiderons votre pays à mettre en œuvre des projets tels que le Metro Express ainsi que des développements infrastructurels à Agaléga.» L’invité d’honneur  aux célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance d’ajouter que la coopération indo-mauricienne en matière de sécurité maritime et de lutte contre le terrorisme est «exemplaire».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires