Fête de l’indépendance: le président indien attendu au pays en début d’après-midi

Avec le soutien de
Shri Ram Nath Kovind rendra une visite de courtoisie à la présidente Ameenah Gurib-Fakim une heure après avoir foulé le sol mauricien.

Shri Ram Nath Kovind rendra une visite de courtoisie à la présidente Ameenah Gurib-Fakim une heure après avoir foulé le sol mauricien.

L’invité d’honneur des célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance, le président indien Shri Ram Nath Kovind, est attendu au pays en début d’après-midi, ce dimanche 11 mars. Son avion atterrira au SSR International Airport peu avant 14 heures.

Une heure après, Shri Ram Nath Kovind fera une visite de courtoisie à la présidente en partance, Ameenah Gurib-Fakim, à la State House.  Le président de l’Inde se rendra ensuite au Mahatma Gandhi Institute où se tiendra une cérémonie pour honorer le Mahatma Gandhi. À cette occasion, Shri Ram Nath Kovind s’adressera aux jeunes présents.

Dans la soirée, le président de la Grande péninsule sera l’invité du banquet d’État au centre Swami Vivekananda, à Pailles. Cette réception commencera à partir de 19 h 45.

Demain, 12 mars, et mardi 13 mars, programme tout aussi chargé pour Shri Ram Nath Govind. Il est, entre autres, attendu au Ganga Talao, à l’Aapravasi Gath. Il procédera, en outre, à la pose de la première pierre du nouvel hôpital ENT à Vacoas, ainsi qu’à l’inauguration du World Hindi Secretariat. Des projets exécutés dans le cadre du Special Economic Package de 353 millions de dollars avancé par l’Inde à Maurice.

Le président indien rencontrera, par ailleurs, la Speaker de l’Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee, le chef juge Kheshoe Parsad Matadeen ainsi que le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval. Selon la presse indienne, quatre protocols d’accord seront également signés, dans plusieurs secteurs dont l’éducation.

Après sa visite à Maurice, Shri Ram Nath Kovind se rendra à Madagascar. Il s’agit, selon la presse de la Grande péninsule, de «la première visite d’une VVIP indienne dans la Grande île». Selon les médias, ces visites revêtent une grande importante, au vu de l’intérêt affiché par la Grande péninsule pour les îles de l’océan Indien, entre autres les Seychelles et Agaléga, surtout en raison de la présence navale renforcée de la Chine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires