Ajay Gunness: «La présidente et le Premier ministre prennent le pays en otage»

Avec le soutien de
Le secrétaire général du MMM souhaite que la présidente s’en aille avant le 12 mars.

Le secrétaire général du MMM souhaite que la présidente s’en aille avant le 12 mars.

Pas question que la présidente de la République soit toujours en poste le 12 mars, à l’occasion des célébrations du 50e anniversaire de l’indépendance. «Le MMM fera à nouveau une demande pour qu’elle parte avant», déclare le secrétaire général du parti.

Au dire d’Ajay Gunness, «le Premier ministre et la présidente de la République ont pris le pays en otage». Le MMM, fait-il comprendre, s’élève contre le fait que ce soit eux qui décident quel est le moment idéal pour elle de partir. Départ qui interviendra, selon le chef du gouvernement, «peu après les célébrations du 12 mars, mais définitivement avant la rentrée parlementaire». C’est ce qu’il a déclaré face à la presse ce vendredi 9 mars.

Pour les Mauves, il est clair que le Premier ministre n’assume pas ses responsabilités dans le sillage de l’affaire Platinum Card.
 

Publicité
Publicité

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires