Séjour illégal: 10 Bangladais détenus au Chaland, un autre rapatrié

Avec le soutien de
Dix des onze Bangladais arrêtés ont été traduits devant la cour de district de Port-Louis, ce vendredi 9 mars.

Dix des onze Bangladais arrêtés ont été traduits devant la cour de district de Port-Louis, ce vendredi 9 mars.

Le Passport and Immigration Office (PIO) intensifie la traque des travailleurs clandestins. Onze Bangladais âgés entre 27 et 35 ans ont été arrêtés aux petites heures, ce vendredi 9 mars. Dix d’entre eux sont actuellement détenus au Chaland tandis que le onzième a été rapatrié.

L’opération a été menée par le sergent Malloo, le caporal Jhubhoo, l’ASP Boodhram et l’officier Sewsurn à Saint-Perre, aux alentours de 3 h 45. Invités à produire leur permis de travail, ces onze Bangladais ont été dans l’incapacité de le faire.

Ces ressortissants étrangers, qui pour certains sont en séjour illégal à Maurice depuis 2015, ont été placés en état d’arrestation et embarqués dans un premier temps au PIO. Ils ont expliqué aux enquêteurs qu’ils travaillent dans un poulailler. Cela fait d’ailleurs un moment déjà que les propriétaires de poulaillers sont dans le viseur du PIO. Lors d’une opération, le 1er mars, l’ASP Boodhram avait prévenu que «ce n’est pas parce que ces fermes se trouvent dans des endroits retirés que nous n’irons pas sur place».

Alors que l’un d’entre eux a été rapatrié ce vendredi, les dix autres Bangladais ont comparu devant la magistrate Meenakshi Bhogun, siégeant en cour de district de Port-Louis. Ils font l’objet d’une accusation provisoire d’illegal stay. À une question de la magistate Bhogun, l’officier Boodhram a indiqué qu’ils seront rapatriés d’ici à la semaine prochaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires