Le gouvernement choisit de destituer la présidente

Avec le soutien de
Une motion pour la destitution de la présidente sera à l’agenda du Parlement, la semaine prochaine.

Une motion pour la destitution de la présidente sera à l’agenda du Parlement, la semaine prochaine.  

La machinerie gouvernementale est en marche pour destituer la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim. Les membres du cabinet sont tombés d’accord qu’elle devra quitter son poste. Cette décision a été prise dans l’après-midi de ce jeudi 8 mars pendant la réunion du Conseil des ministres. 

Contrairement aux rumeurs qui circulaient depuis ce jeudi matin, le Parlement ne sera pas appelé ce vendredi 9 mars, mais plutôt la semaine prochaine. À l’agenda, une motion pour faire partir la présidente. Le gouvernement attendra la fin de festivités marquant le 50e anniversaire de l’Indépendance.
 

Un nouveau scandale défraie la chronique depuis le mercredi 28 février à Maurice. Cette fois-ci cela concerne ni plus ni moins la garante de notre Constitution, son excellence Ameenah Gurib-Fakim, présidente de la République. Elle a dépensé plusieurs centaines de milliers de roupies pour des achats personnels, entre autres, sur une carte de crédit Platinum offerte par la Planet Earth Institute, la fondation d’Álvaro Sobrinho, homme d’affaires angolais hautement controversé. Retrouvez tous les articles concernant cette affaire dans notre dossier spécial : Platinum Card. Une enquête exclusive de l’express.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires