Le témoin mystérieux Asvin Bhoyroo accusé d’avoir fait «perdre du temps» à la commission drogue

Avec le soutien de
Le témoin mystérieux a affirmé, ce jeudi 8 mars, avoir d’autres informations à fournir à la commission drogue.

Le témoin mystérieux a affirmé, ce jeudi 8 mars, avoir d’autres informations à fournir à la commission drogue.  

A-t-il tenté un coup de bluff ? Une chose est sûre : la crédibilité d’Asvin Bhoyroo, alias «le témoin mystérieux», a pris un sale coup devant la commission d’enquête sur la drogue. Il a été auditionné pour la troisième fois, ce jeudi 8 mars. Outre le fait que le colis qu’il avait remis n’était pas de la drogue, mais du ciment, les clés USB, téléphones portables ou encore documents fournis lors de ses deux précédentes auditions n’ont absolument rien donné. 

Ce qui a eu le don d’agacer le président de la commission, Paul Lam Shang Leen. «Vous avez dénoncé de façon convaincante et nous avons déployé des gros moyens en nous basant sur vos dires. Soixante officiers ont dû intervenir pour au final zéro ! Nou pé ésey konpran ki ou rol», a martelé l’ex-juge.  

Mais l’habitant de Flacq insiste qu’il a été piégé concernant le colis. Et d’ajouter qu’il n’a jamais voulu induire la commission en erreur. «Mo pou donn ou informasion aster la, mo sou serman. Mo pou amenn ban enkéter enn plas. Si pa gayn nanyin laba, ou met mwa dan prizon.» 

Les membres de la commission ont accepté de l’écouter à nouveau. «Nou pé donn ou enn sans pou ratrap ou», a fait comprendre Paul Lam Shang Leen.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires