50 ans de l’indépendance: «C’est l’événement de toute une vie», dit Roopun

Avec le soutien de
Fazila Jeewa-Daureeawoo et Pradeep Roopun étaient face à la presse, ce mercredi 7 mars.

Fazila Jeewa-Daureeawoo et Pradeep Roopun étaient face à la presse, ce mercredi 7 mars.

Le ministre des Arts et de la culture insiste. La célébration des 50 ans de l’indépendance, «c’est l’événement de toute une vie». Aux côtés de la vice-Première ministre, Fazila Jeewa-Daureeawoo, Pradeep Roopun était face à la presse, ce mercredi 7 mars.

Lorsque le pays a obtenu l’indépendance, raconte le ministre Roopun, il avait moins de 10 ans. «Je n’en comprenais pas la portée historique.» Et les 100 ans de l’indépendance, «bondié tousle koné kisanla pou sélébré sa. Mwa, mo pa pou la.»

Raison pour laquelle il s’est démené, avec le comité organisateur, pour faire de ces 50 ans d’indépendance, un événement exceptionnel. Le gouvernement a, en effet, mis les petits plats dans les grands afin de marquer le coup. Et la fête s’annonce grandiose. «J’invite la population à venir en grand nombre assister au spectacle au Champ-de-Mars», lance le ministre des Arts et de la culture.

Pradeep Roopun explique qu’une trentaine d’«artistes de renom» participeront au remake de la chanson Lamé dan lamé, devenue l’hymne des 50 ans. Et le défilé promet d’en mettre plein la vue. «Quelque 400 artistes seront de la partie. Ils dresseront un tableau de l’évolution de Maurice, entre autres.»

Les autorités ont également pensé au confort du public. «Le site a été spécialement aménagé pour assurer le plus grand confort à ceux présents.» Qui plus est, ils bénéficieront de facilités de transport.

Dans la foulée, le ministre des Arts et de la culture révèle que quelque 300 000 drapeaux ont été distribués aux foyers mauriciens. 400 à Agaléga et 5 000 à Rodrigues. «Nous voulons que chaque famille fasse l’île Maurice briller.»

Patriotisme

Fazila Jeewa-Daureeawoo, pour sa part, indiqué qu’à travers ces célébrations le gouvernement souhaite «toucher la population entière et aussi faire de sorte que tout le monde profite des activités organisées à travers l’île, notamment les personnes âgées». La ministre des Collectivités locales a également soutenu qu’il faudrait que «chaque Mauricien ressente le patriotisme». «50 ans lindépandans sé avan tou linité, lapé, larmoni ek ranforsi bann lien. Li importan nou rékonet tou dimounn kinn kontribué a nou progré», a-t-elle confié.

En ce qui concerne les célébrations du 50e anniversaire de l’Indépendance, la ministre a annoncé une panoplie d’activités à travers les villes et les villages du pays. Journée sportive, régate, compétitions, défilés, expositions photos et salons culinaires, entre autres.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires