Faux permis de conduire: en liberté conditionnelle, Poorun Doogachurn est arrêté

Avec le soutien de
Une clé USB et six horse power ont été saisis au domicile de Poorun Doogachurn.

Une clé USB et six horse power ont été saisis au domicile de Poorun Doogachurn.

Il n’a été en liberté conditionnelle que pendant huit jours. Poorun Doogachurn, soupçonné d’être le présumé cerveau d’un réseau de faux permis de conduire dans le Nord, a été arrêté de nouveau. L’homme de 43 ans a été incriminé par un de ses chauffeurs, Sunil Teelloo, fiché comme un récidiviste notoire. Ce dernier, appréhendé avec un faux permis lors d’une opération, a expliqué que le document lui a été fourni par son patron Poorun Doogachurn.

C’est sur la base de certaines informations qu’une descente a été effectuée chez Sunil Teelloo, à la rue Ramgoolam, Plaine-des-Papayes vers 11 heures, le jeudi 1er mars. L’équipe policière était composée de la Northern Anti-Robbery Squad, menée par le sergent Jaisen Arnasala, d’éléments de la Special Anti-Robbery Squad de la Special Supporting Unit, la Northern Divisional Supporting Unit et des policiers de l’Emergency Response Service.

Fouille des véhicules

Le minibus et la Toyota Hiace blanche de Sunil Teelloo ont été fouillés. Ce qui a permis de saisir un permis provisoire (learner) à son nom pour motocyclette et un faux permis de conduire pour différents types de véhicules.

Les enquêteurs soupçonnent que la vignette d’assurance et celle de la «déclaration» de la National Transport Authority sont également fausses. Soumis à un interrogatoire, Sunil Teelloo devait déclarer travailler pour le compte de Poorun Doogachurn, qui lui a fabriqué ce faux document.

En fin d’après-midi, les policiers se sont rendus au domicile du présumé cerveau. Celui-ci a été appréhendé alors qu’il rentrait chez lui. La plaque d’immatriculation du minibus que l’homme de 46 ans conduisait est soupçonnée d’être fausse, de même que les vignettes d’assurance et de la NTA.

Saisies

À son domicile, les officiers devaient saisir une clé USB et six horse power. Questionné sur le contenu de cette clé, Poorun Doogachurn a indiqué que celle-ci contient des modèles de tampons, des informations sur la fabrication de permis de conduire ainsi que d’autres documents.

Les deux véhicules ont été emmenés au poste de police de Piton pour y être examinés. Après avoir donné leurs dépositions, les suspects ont été autorisés à rentrer. La CID de la Metropolitan Police de la division nord sera appelée à prendre le relais de l’enquête sur Poorun Doogachurn, explique une source aux District Headquarters de Piton.

Six personnes arrêtées

C’est le 8 février qu’un réseau de faux permis de conduire a été démantelé dans le Nord après une enquête. L’arrestation de deux habitants de la NHDC de Mapou avait mené les enquêteurs sur la piste de Poorun Doogachurn, identifié comme le présumé cerveau. Plusieurs équipements avaient été saisis chez ce dernier. Au total, six personnes avaient été arrêtées par la CID dans cette affaire.

Un autre réseau de faux permis a été démantelé à Rose-Hill, le 16 février. C’est Neezam Hossenee, un boulanger de 54 ans, qui en serait le cerveau. Le Central Criminal Investigation Department s’est saisi de cette enquête. Une soixantaine de personnes ont été interrogées car du matériel de fabrication de faux permis portant leurs noms a été saisi chez le quinquagénaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires