Affaire Roches-Noires : Sooroojbally nie les propos de Gooljaury

Avec le soutien de
C’est dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 qu’un cambriolage a eu lieu dans le campement de l’ancien Premier ministre à Roches-Noires.

C’est dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 qu’un cambriolage a eu lieu dans le campement de l’ancien Premier ministre à Roches-Noires.

Le procès intenté à Navin Ramgoolam, Dev Jokhoo et, Rampersad Sooroojbally s’est poursuivi ce lundi 5 mars en Cour intermédiaire. Appelé à la barre, le sergent de police Ramdoo posté au Central Criminal Investigation Department (CCID) a procédé à la lecture de la déposition de l'accusé Rampersad Sooroojbally. Déposition dans laquelle l'accusé a été confronté à la seconde version des faits de Rakesh Gooljaury.

«C'est l'ancien Premier ministre qui m’avait appelé pour me dire qu'il y a un intrus dans son bungalow à Roches-Noires», a raconté Rampersad Sooroojbally dans sa version des faits à la police. Et il devait aussi nier les propos de Gooljaury qui avait avancé que Navin Ramgoolam et Nandanee Soornack auraient eu des rapports intimes lorsque le voleur s'était introduit dans le bungalow et aurait blessé Navin Ramgoolam. Ce dernier tentait de défendre Nandanee Soornack. 

«Those issues were never mentioned in my presence», affirme Rampersad Sooroojbally dans sa déposition à la police. Le policier a été contre-interrogé par Me Gavin Glover qui représente l’ancien Premier ministre. Il a ensuite été questionné par Me Bundhun. Le procès a repris à 13 heures.

Publicité
Publicité

Nous sommes dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011. Un cambriolage audacieux a lieu au campement de Navin Ramgoolam à Roches-Noires. Depuis, les arrestations, dont ceux de l’ex-PM mais aussi de hauts gradés de la police se sont succédé. Retrouvez tous nos articles sur cette affaire inédite.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires